•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénurie de logements : une assemblée virtuelle de QS pour faire entendre sa voix

Un camion de déménagement est stationné devant un appartement.

Québec solidaire Rimouski souhaite que les logements «sains et abordables» soient plus nombreux dans Rimouski-Neigette (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

L'Association rimouskoise de Québec solidaire (QS) souhaite que les citoyens de Rimouski-Neigette fassent entendre leurs préoccupations en matière d’accès au logement.

QS organise ainsi une assemblée virtuelle dimanche après-midi pour rassembler des citoyens interpelés par le problème.

La formation politique fait valoir que Rimouski-Neigette connaît son plus bas taux d’inoccupation des logements depuis onze ans, soit 0,9 %.

C’est extrêmement difficile de trouver un logement abordable et de qualité dans les grands centres, mais aussi dans les régions comme la nôtre, explique la porte-parole de Québec solidaire Rimouski, Carol-Ann Kack.

Le Comité logement Rimouski-Neigette prend part à l’assemblée virtuelle pour brosser le portrait de la situation.

En deux ans, on est passé d'un endroit où l'accès au logement était parmi les plus faciles au Québec, à un endroit où c’est maintenant très difficile, souligne l’intervenant au Comité logement Rimouski-Neigette, Alexandre Cadieux, en précisant que le taux d'inoccupation a fondu d'environ 2,5 points de pourcentage dans l'intervalle.

Des logements sociaux à Rimouski.

Selon le recensement fédéral de 2016, 1200 locataires consacrent plus de 50% de leur revenu à leur loyer dans la région de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Selon l’Office d’habitation Rimouski-Neigette, tout près de 400 ménages attendent actuellement d’avoir accès à un logement à prix modique.

Un député de Québec solidaire à l’écoute

Le député de Laurier-Dorion et porte-parole de Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, prend part à l’assemblée virtuelle.

Andres Fontecilla devant un micro

Andrés Fontecilla est député de Québec solidaire dans la circonscription de Laurier-Dorion et porte-parole de Québec solidaire en matière de logement et d'habitation (archives).

Photo : Radio-Canada

Selon Carol-Ann Kack, il est pertinent qu’un député d'opposition entende les préoccupations régionales pour pouvoir les défendre auprès du gouvernement.

C’est un bon moment pour donner des exemples concrets des difficultés d’accès à des logements sains et abordables. M. Fontecilla pourra défendre les préoccupations régionales à l’Assemblée nationale.

Une citation de :Carol-Ann Kack, porte-parole de Québec solidaire Rimouski

C’est souvent grâce à la pression des partis d'opposition qu'on peut faire avancer les dossiers en politique, souligne celle qui était candidate de Québec solidaire, dans la circonscription de Rimouski, lors des élections de 2018.M. Fontecilla sera là pour entendre la voix des personnes de notre région. Souvent, les situations les plus urgentes qui sont traitées sont dans les grands centres urbains comme Montréal. J’aimerais beaucoup que Rimouski-Neigette soit aussi priorisée pour les projets visant à augmenter l'offre locative abordable.

Une vingtaine de participants étaient inscrits à l'assemblée virtuelle avant la tenue de l’événement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !