•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : nouveau sommet d’hospitalisations en Ontario; 4250 nouveaux cas rapportés

Une chambre de soins intensifs munie d'un canapé, d'un lit d'hôpital et d'équipement médical.

L'Ontario totalise désormais 2107 patients atteints de la COVID-19 hospitalisés, dont 741 dans des unités de soins intensifs.

Photo : YouTube / AHSChannel

Radio-Canada

Santé publique Ontario recense 4250 nouvelles infections à la COVID-19 dans son bilan de dimanche. Un nombre légèrement en baisse, contrairement aux hospitalisations et aux admissions aux soins intensifs qui atteignent, elles, des sommets alarmants.

À l'échelle locale, il y a 1392 nouveaux cas à Toronto, 714 à Peel, 483 dans la région de York, 279 à Durham et 239 à Ottawa, a tweeté la ministre de la Santé, Christine Elliott, dimanche matin.

Le nombre de cas actifs sur le territoire ontarien continue de grimper, malgré les quelque 3300 guérisons depuis la veille, et s’élève désormais à 41 588. Le bilan funeste s’alourdit, lui, de 18 décès.

Au total, depuis le début de la pandémie, 416 995 cas de COVID-19 ont été recensés et 7716 personnes sont décédées de la maladie.

Le système de santé continue d’encaisser les répercussions de la propagation du virus. Ce sont désormais 2107 personnes atteintes de la maladie qui sont hospitalisées dans des établissements ontariens, soit un bond de 42 par rapport à samedi.

Même constat du côté des admissions aux soins intensifs, qui atteignent maintenant 741, soit 15 patients de plus que la veille.

Un peu plus de 53 700 tests ont été réalisés au cours des dernières 24 heures.

Côté vaccination, la province comptabilise 3,83 millions de doses administrées, soit environ 83 500 de plus que la veille.

Appel à l'aide aux autres province

La situation est telle que l'Ontario a déjà lancé un appel à l'aide aux autres provinces et territoires pour combler sa pénurie d'infirmières.

Samedi, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé son soutien à la province et dit qu'il avait discuté avec les premiers ministres de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador des mesures à prendre pour aider les Ontariens à traverser cette troisième vague.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, s'est dit ouvert aux demandes des premiers ministres Trudeau et Ford.

Des institutions post-secondaires de l'Île-du-Prince-Édouard ont aussi été contactées pour savoir si des étudiants parmi les futurs professionnels de la santé, sur le point d'obtenir leur diplôme, seraient prêts à aller prêter main-forte à l'Ontario.

Volte-face sur les restrictions

Par ailleurs, le gouvernement ontarien est revenu sur certaines annonces faites vendredi, après avoir essuyé de nombreuses critiques.

La province a revu les pouvoirs accrus accordés aux corps policiers de la province, précisant que ces derniers pourront interpeller les gens seulement s'ils ont des raisons de croire qu'ils participent à un événement public organisé ou à un rassemblement social.

La province a également reculé sur sa décision d'interdire l'accès aux terrains de jeu extérieurs. Ils demeureront donc ouverts. Doug Ford a toutefois appelé les familles à porter le masque et à respecter la distanciation physique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !