•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grands Frères Grandes Sœurs de Rouyn-Noranda cherche des bénévoles

Un homme adulte et un garçon marchent en se tenant la main

L'organisme les Grands Frères Grandes Sœurs de Rouyn-Noranda est à la recherche de bénévoles qui souhaitent donner de leur temps.

Photo : iStock / Wavebreakmedia

Radio-Canada

L'organisme Grands Frères Grandes Sœurs de Rouyn-Noranda est à la recherche de bénévoles qui souhaitent donner de leur temps.

L'organisme de mentorat a pour mission de jumeler des jeunes de 6 à 18 ans à des adultes pour faire des activités en fonction de leurs intérêts communs.

Les deux dernières années, en moyenne 20 à 30 jumelages traditionnels ou en milieu scolaire sont réalisés.

Toutefois, le nombre de jumelages a baissé de près de la moitié en raison de la pandémie.

La directrice Milaine Guay croit que l'organisme doit se faire connaître davantage auprès de la population, notamment des jeunes adultes.

On est à retravailler notre façon de recruter nos jeunes, nos bénévoles, on est à essayer de faire un peu plus parler pour que les gens sachent qu'one existe encore [...] et qu'on œuvre toujours malgré la situation sanitaire.

Une citation de :Milaine Guay

Pour des raisons que j'ignore, on a plus de difficultés à recruter de jeunes hommes. C'est ce qu'on cherche actuellement. Principalement des jeunes hommes qui ont intérêt à devenir des grands frères pour deux petits garçons qui sont à la recherche de grands frères, fait savoir la responsable.

Elle reconnait que les garçons sont plus difficiles à recruter pour les jumelages. Est-ce que c'est par leur corps de métiers? Est-ce que c'est une question de manque d'intérêt? Je ne pourrais pas dire. Par contre, on croit qu'il existe une perle rare quelque part, c'est pour ça qu'on fait des publicités de ce genre pour réussir à trouver un grand.

Selon Milaine Guay, l'attente pour un jumelage peut être de deux ou trois semaines et plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !