•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Israéliens ne sont plus obligés de porter le masque à l’extérieur

Des personnes marchent dans une rue à Tel-Aviv, le 18 avril 2021.

Des personnes marchent dans une rue à Tel-Aviv, le 18 avril 2021. Israël observe une forte baisse du nombre de contaminations.

Photo : Getty Images / JACK GUEZ

Radio-Canada

L'obligation du port du masque à l'extérieur est maintenant levée en Israël, pavant ainsi la voie vers un retour à une vie normale grâce à sa campagne massive de vaccination contre la COVID-19.

Le port du masque demeure toutefois obligatoire dans les espaces publics intérieurs, rappelle le ministère de la Santé.

Soulagement

J'ai porté mon masque dans le bus, la plupart des gens le portaient aussi, puis je l'ai retiré. [..] Je suis soulagée, on peut recommencer à vivre, confie Eliana Gamulka à l’AFP en sortant d’un autobus.

D'autres gardent encore leur masque ou le portent à la gorge afin de le remonter à l'entrée d'un commerce par exemple. Ester Malka, une employée de bureau, se dit habituée à le porter, mais elle préfère attendre encore un peu avant de l'ôter dans la rue.

C'est permis [de le retirer], mais je suis encore craintive, dit-elle.

Le ministère de l’Éducation a aussi annoncé la réouverture de toutes les écoles pour un retour aux rythmes et programme d'avant l'épidémie. Il encourage cependant toujours les mesures d'hygiène comme la ventilation des classes et le maintien de la distanciation sociale autant que possible pendant les cours et les récréations.

Les effets d'une vaccination massive

Une femme reçoit une injection.

Une femme reçoit le vaccin contre la COVID-19 à Herzliya, en Israël.

Photo : Reuters / Amir Cohen

Les autorités font état d’une forte baisse du nombre de cas de COVID-19 et de contaminations, une baisse qui s’expliquerait par l’efficacité de la campagne massive de vaccination.

Depuis décembre, près de cinq millions d'Israéliens (53 % de la population) ont reçu les deux doses du vaccin, soit environ 80 % de la population âgée de plus de 20 ans dans ce pays qui a enregistré quelque 836 000 cas de COVID-19 et plus de 6300 décès.

Au début de l’année, Israël a connu un pic de 10 000 cas par jour avant que les effets du vaccin ne se fassent sentir.

Les derniers bilans font état de quelque 200 cas quotidiens.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !