•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : l’Hôpital général de Vancouver fonctionne à flux tendu

Un personnel soignant devant les urgences de l'Hôpital général de Vancouver

Les urgences de l'Hôpital général de Vancouver sont débordées de patients atteints de la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

L’afflux de patients ayant contracté la COVID-19 pose une grande pression sur l’unité de soins intensifs de l’Hôpital général de Vancouver.

« Notre système hospitalier est extrêmement tendu », explique le Dr Hussein Kanji qui dirige le service des soins critiques de l'établissement.

Nous sommes tous épuisés.

Une citation de :Dr Hussein Kanji, Hôpital général de Vancouver

En date de vendredi, la Colombie-Britannique soignait 425 personnes atteintes de la COVID-19 dans ses hôpitaux, dont 127 aux soins intensifs. Désormais, de 50 à 70 nouveaux patients sont admis aux soins critiques chaque semaine.

En conséquence, souligne le Dr Kanji, le travail à l’hôpital semble sans fin : On a l’impression que les malades arrivent les uns après les autres.

Ces malades sont plus jeunes et plus malades que lorsque la première vague a déferlé en 2020.

Selon le Dr Kanji, le système médical ne risque pas encore d’être submergé, mais le manque de personnel qualifié pourrait restreindre ses capacités.

Pour l’instant, dit-il, le personnel fait de son mieux pour soigner les patients.

D'après les informations de Bethany Lindsay

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !