•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de personnes manifestent à la Fourche contre les ordonnances sanitaires

Une femme parle à un micro à extérieur lors d'un rassemblement.

Plusieurs personnes ont pris la parole lors d'un rassemblement à La Fourche samedi, demandant la fin des restrictions en matière de santé publique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une foule d'environ 300 personnes s’est rassemblée samedi à La Fourche, à Winnipeg, pour protester contre les ordonnances de santé publique du Manitoba, enfreignant ainsi les règles de rassemblement mises en place pour freiner la propagation de la COVID-19 et d'autres variants du coronavirus.

Parmi les personnes présentes au rassemblement figurait le pasteur de l'Église de Dieu de Sarto, Tobias Tissen. Sa congrégation a été condamnée à de nombreuses amendes pour avoir organisé de grands rassemblements en personne, en violation des ordonnances de la santé publique.

Les membres de cette église se sont également heurtés à la police et aux agents chargés de faire respecter les ordonnances.

Patrick Allard, qui a organisé des manifestations contre les masques et qui dirige le groupe Facebook Manitoba Together, un groupe qui adhère à des messages de liberté d'expression et de liberté de choix, était également présent.

Le Manitoba impose actuellement une limite de 25 personnes pour les rassemblements en plein air dans les lieux publics. Dix personnes peuvent être rassemblées dans une cour privée, en plus des résidents de cette maison.

Les responsables de la santé publique se sont abstenus d'assouplir davantage les ordonnances sanitaires parce que le Manitoba connaît une troisième vague de cas de la COVID-19. Le nombre de cas des variants du coronavirus est aussi en hausse.

Des gens manifestent à l'extérieur près de la Fourche à Winnipeg.

Des centaines de personnes se sont présentées au rassemblement, dont la plupart ne portaient pas de masque ou ne respectaient pas la distanciation physique. Les ordres de la santé publique actuels ne permettent qu'à 25 personnes de se rassembler à l'extérieur sur une propriété publique.

Photo : Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a toutefois laissé entendre récemment que d'autres restrictions pourraient être imposées, notamment l'obligation de porter un masque lors des rassemblements à l'extérieur.

Peu de personnes, voire aucune, présentes au rassemblement samedi semblaient porter un masque.

Aucun policier ou responsable de la santé publique n'a été vu lors de la manifestation.

CBC a contacté la province pour savoir si des contraventions avaient été données samedi. Lors de questions précédentes portant sur des contraventions, les porte-parole ont répondu que les informations sur l'application des ordonnances sanitaires seraient publiées mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !