•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les T.N.-O. cherchent à protéger les caribous contre le braconnage

Des caribous de la harde de Bathurst en train de brouter au bord d'un plan d'eau

La harde de caribous de Bathurst est passée de 186 000 animaux en 2003 à 8200 animaux aujourd'hui.

Photo : Fournie par Petter Jacobsen

Radio-Canada

Après une saison hivernale qui a constaté le braconnage de caribous dans la zone de gestion du noyau de population mobile du caribou de Bathurst, les Territoires du Nord-Ouest réfléchissent à comment protéger ces bêtes.

Nous sommes ouverts à tout , explique Shane Thompson, le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles. Si des chasseurs ont des idées qu’ils viennent les partager .

D’après un porte-parole du ministère, Mike Westwick, 143 caribous ont été abattus cet hiver dans la zone de Bathurst. La plupart des bêtes ont été tuées lors de deux incidents, lorsque 29 et 43 caribous ont trouvé la mort.

Je suis fâché, dit le ministre Thompson. Les pratiques de chasse de la plupart des gens étaient hors pair, mais nous avons vu que certaines personnes ne respectaient pas la loi.

En 2003, la harde de Bathurst comptait environ 186 000 caribous, contre 8200 aujourd'hui.

Le ministère dit avoir renforcé son service de surveillance dans la zone. Il a aussi lancé des cours d’éducation de la chasse dans certaines communautés en partenariat avec des gouvernements autochtones.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !