•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada rend hommage au prince Philippe

Une couronne de fleurs avec au milieu un carton où est écrit « The People of Canada - Le peuple canadien ».

Une couronne de fleurs exposée lors de la cérémonie canadienne à la Cathédrale Christ Church d'Ottawa.

Photo : The Canadian Press / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le volet canadien de la cérémonie en l’honneur du prince Philippe, décédé il y a huit jours, a lieu en début d'après-midi à la Cathédrale Christ Church, à Ottawa.

La cérémonie a commencé vers 12 h 30 par un court mot de la rectrice de la cathédrale, Canon Bretzlaff. D'une durée d’une quarantaine de minutes, le service se fera sans invités, les principales interventions se déroulant de manière virtuelle.

Albert Dupont, conseiller spirituel algonquin, a souligné ensuite le côté précurseur du duc d’Édimbourg, qui a fait de la protection de l’environnement l’un de ses chevaux de bataille dès les années 1980.

Le duc d’Édimbourg était pour sa reine ce qu’une île riche en énergie curative est pour un voyageur fatigué, parcourant le grand fleuve de la vie. En se tenant à ses côtés, il était pour elle le lieu où elle pouvait se reposer et retrouver ses esprits.

Une citation de :Albert Dupont

L’aumônier des Forces armées canadiennes, Guy Chapdelaine, a de son côté évoqué la vie pleine et active du prince Philippe et l’amour qu’il a manifesté à sa famille et à ses compatriotes.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a rendu hommage à un officier de marine décoré, à un philanthrope dévoué, à une présence constante dans la vie de la reine Élisabeth II et à un protecteur des Forces armées canadiennes.

Dans une allocution, l'ancien gouverneur général du Canada David Johnston a souligné que Son Altesse Royale était un homme courtois, terre à terre, loyal et enthousiaste dans tous les aspects de sa vie.

Il était mû par la certitude qu’on peut inviter les gens au dépassement en les guidant et en les soutenant.

Une citation de :David Johnston, ancien gouverneur général du Canada

Ailleurs, au Royaume-Uni et dans plusieurs pays du Commonwealth, les funérailles du prince Philippe ont été soulignées, notamment à travers des salves de canons qui ont résonné à Édimbourg, Cardiff, Belfast et Canberra.

Un peu plus tôt en journée, la famille royale britannique a fait ses adieux au prince Philippe, qui aura été aux côtés de la reine Élisabeth II pendant 73 ans. Venus se recueillir au sein de la chapelle Saint-Georges de Windsor, ses proches, réunis en comité restreint, l'ont conduit à son dernier repos.

En raison des règles sanitaires en vigueur en Angleterre, seuls 30 proches du duc d'Édimbourg, masqués et distancés, ont pu assister aux obsèques.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !