•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Trudeau contacte des provinces atlantiques pour aider l'Ontario

Une infirmière qui porte de l'équipement de protection se prépare à entrer dans la chambre d'un patient aux soins intensifs à l'Hôpital général de North York.

Plus de 700 patients atteints de la COVID étaient aux soins intensifs samedi.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral semble s'activer pour répondre à l'appel à l'aide du gouvernement Ford. Samedi, l'Ontario a recensé plus de 4000 cas quotidiens pour la quatrième journée d'affilée, en plus d’atteindre un nouveau sommet de cas actifs et d'enregistrer son plus lourd bilan en presque deux mois.

Le premier ministre Justin Trudeau a écrit sur Twitter qu'il avait discuté en après-midi avec les premiers ministres de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador des mesures qu’on peut prendre ensemble pour aider les Ontariens à traverser cette troisième vague.

La situation dans les hôpitaux provinciaux est telle que le gouvernement Ford a lancé un appel à l’aide aux autres provinces afin de pallier la pénurie urgente d'infirmières. La plupart n’étaient pas à même d’envoyer des renforts ou des vaccins.

Le premier ministre l'Île-du-Prince-Édouard a déclaré samedi soir qu'il était ouvert aux demandes des premiers ministres Trudeau et Ford, mais que la priorité était de protéger la santé des habitants de sa province.

Capture d'écran de Dennis King en conférence de presse et une fenêtre dans le bas où une femme fait le langage des signes.

Dennis King, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, a discuté avec Justin Trudeau et Doug Ford.

Photo : Gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard

Nous avons demandé aux autorités de la santé d'examiner notre situation et de voir si des ressources pouvaient être disponibles, a écrit Dennis King.

Les présidents de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard et du Collège Holland ont aussi été contactés pour savoir si des étudiants sur le point d'obtenir leur diplôme seraient prêts à aller prêter main-forte à l'Ontario.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique Bill Blair a affirmé samedi que la présence de deux unités mobiles serait prolongée jusqu'au 30 juin.

Chaque unité peut avoir jusqu'à 100 lits, mais c'est la province qui doit fournir le personnel.

Un nouveau sommet

Avec 4362 infections supplémentaires, le nombre total de cas recensés depuis le début de la pandémie atteint désormais 412 745.

À l'échelle locale, Toronto reste le premier foyer de la pandémie avec 1162 nouvelles infections. Elle est suivie de la région de Peel (+936), de celle de York (+430), de celle de Durham (+301) et de celle d’Ottawa (+251).

Le bilan, lui, s’alourdit de 34 décès : depuis le début de la crise, 7698 Ontariens sont morts après avoir contracté le nouveau coronavirus.

Un homme portant un masque marche sur un trottoir enneigé.

Toronto reste la ville la plus touchée en Ontario par la transmission de la COVID-19.

Photo :  CBC / Andrew Lee

Le nombre de cas actifs passe pour la première fois la barre des 40 000 pour atteindre un nouveau sommet de 40 694 Ontariens présentement atteints de la COVID-19, selon le dernier bilan des autorités.

La province a réalisé près de 56 900 tests au cours des dernières 24 heures.

Le système de santé n’a jamais été aussi débordé. La santé publique de l’Ontario rapporte 110 hospitalisations supplémentaires de patients atteints de la COVID-19, pour un total de 2065 hospitalisations en cours, soit un nouveau sommet.

Même chose pour les soins intensifs. Le nombre de patients admis dans ces unités grimpe de 25, pour atteindre un record d’admissions de 726.

En date de vendredi à 20 h, 3 751 316 doses de vaccin contre la COVID-19 avaient été administrées en Ontario, selon la ministre de la Santé Christine Elliott.

Vendredi, la province a annoncé une série de restrictions supplémentaires pour tenter d'éviter un désastre dans sa lutte contre la maladie. L'ordre de rester à la maison sera en vigueur au moins jusqu'au 20 mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !