•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Russie : un diplomate ukrainien arrêté par les services de sécurité

Un homme armé en uniforme.

Un policier russe sécurise la zone près du bâtiment du Service fédéral de sécurité (FSB), à Moscou.

Photo : Associated Press / Pavel Golovkin

Agence France-Presse

Les services de sécurité russes (FSB) ont annoncé samedi avoir arrêté un diplomate ukrainien, accusé d'avoir tenté d'obtenir des informations secrètes, qui a été prié de quitter le territoire, en pleine flambée de tensions entre les deux pays.

Un diplomate ukrainien, un consul du consulat général d'Ukraine à Saint-Pétersbourg, Alexandre Sossoniouk, a été arrêté vendredi par le FSB, ont précisé dans un communiqué des services de sécurité russes.

La main dans le sac

M. Sossoniouk a été pris la main dans le sac lors d'une rencontre avec un citoyen russe alors qu'il cherchait à obtenir des informations classées secrètes, selon le FSB.

Une telle activité est incompatible avec le statut diplomatique et d'une nature clairement hostile à la Fédération de Russie.

Une citation de :Extrait du communiqué du FSB

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué avoir convoqué samedi le chargé d'affaires ukrainien en Russie, Vassili Pokotilo, pour protester contre les activités illégales de M. Sossoniouk, incompatibles avec le statut de fonctionnaire consulaire et préjudiciables aux intérêts de sécurité de la Russie.

Moscou lui a signifié que la présence de M. Sossoniouk sur le territoire de la Russie n'était plus souhaitable et a recommandé de passer a frontière dans les 72 heures.

Kiev a de son côté confirmé que le diplomate avait passé plusieurs heures en détention avant d'être relâché et qu'il se trouvait actuellement au consulat ukrainien.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a dénoncé une provocation des services de sécurité russes visant à déstabiliser l'Ukraine, sur fond de hausse des tensions entre les deux pays ces dernières semaines.

La Russie et l'Ukraine sont à couteaux tirés depuis l'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux à Kiev en 2014, suivi par l'annexion de la Crimée par Moscou et une guerre entre forces de Kiev et séparatistes prorusses dans l'Est, qui a fait plus de 13 000 morts.

Moscou a déployé ces dernières semaines des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne pour des exercices militaires, Kiev disant pour sa part craindre une invasion et appelant l'OTAN à l'aide.

De nombreux Ukrainiens ont été arrêtés en Russie et des Russes en Ukraine pour des affaires d'espionnage depuis 2014, mais l'interpellation d'un diplomate est rare.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !