•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Diamant perd son directeur général

Bernard Gilbert, en studio

Bernard Gilbert, directeur général du Diamant

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Le Diamant perd son directeur général. En poste depuis 2017, Bernard Gilbert a remis sa démission pour consacrer plus de temps à l’écriture et à d’autres activités professionnelles.

Le conseil d’administration a reçu et a accepté sa démission, effective le 23 avril 2021, indique un communiqué diffusé par le théâtre de la place d’Youville, vendredi soir.

Après avoir démarré la Maison de la littérature, puis Le Diamant, plus maintenant 13 mois de pandémie, je ressens le besoin de ralentir, du moins un temps, explique le principal intéressé, qui vient tout juste de publier son quatrième roman.

Je veux consacrer plus de temps à l'écriture et reprendre des mandats de consultation en art et en culture.

Une citation de :Bernard Gilbert, directeur général et de la programmation sortant du Diamant

Le travail de Bernard Gilbert à la tête du Diamant est salué par son conseil d’administration.

Le Diamant a connu un début fulgurant grâce à Bernard Gilbert qui a su s’entourer d’une équipe énergique et dédiée, souligne Lynda Beaulieu, la présidente du Diamant.

Deux lutteurs dans le ring en plein combat.

La lutte a fait salle comble à plusieurs reprises sous la gouverne de Bernard Gilbert.

Photo : fournie par Le Diamant / Elias Djemil

Elle souligne que le directeur général sortant laisse derrière lui une institution vivante et en bonne santé, malgré les longues interruptions de spectacles provoquées par les mesures de confinement.

Au Diamant, Bernard Gilbert n’en était pas à ses premières armes à titre de gestionnaire.

Par le passé, il a dirigé la radio CKRL, le théâtre Périscope, le Carrefour international de théâtre, le festival Québec en toutes lettres et la production des opéras d’Ex Machina.

Sous sa gouverne, Le Diamant a su briller pour différents publics. L’établissement a accueilli des spectacles de cirque, de lutte, de théâtre et de marionnettes, entre autres.

La succession de M. Gilbert fera l'objet de discussions au cours des prochaines semaines au sein du conseil d'administration.

Robert Lepage, Lynda Beaulieu ainsi que la grande famille du Diamant et d’Ex Machina lui souhaitent le meilleur succès dans ses projets, conclut le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !