•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget fédéral : une « occasion à saisir » pour la Colombie-Britannique

Deux garçons jouant ensemble dans une garderie.

La mise en place d'un système de garderie à 10 $ en Colombie-Britannique pourrait être accélérée par une aide financière du gouvernement fédéral.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Colombie-Britannique pourra profiter du financement fédéral pour la création d'un système de garderies à 10 $ par jour d’ici 2026 à l’extérieur du Québec, annoncé dans le budget du gouvernement Trudeau lundi. C'est l'une des priorités qu'ont en commun Ottawa et le gouvernement néo-démocrate de John Horgan.

L’accès à des services de garde réglementés à peu de frais pourrait entraîner l’ajout de 240 000 travailleurs au sein du marché du travail canadien et une hausse du produit intérieur brut réel de 1,2 % sur 20 ans, estime Ottawa.

La mise en place d’un système de garderie à 10 $, basé sur le modèle québécois, est une promesse de longue date du Nouveau parti démocratique de John Horgan.

Il y a un certain nombre d’atomes crochus entre le gouvernement fédéral et le gouvernement de la Colombie-Britannique, affirme l’analyste politique et professeur d’histoire à l’Université Simon Fraser, Nicolas Kenny.

Selon le professeur en science politique au campus St-Jean de l'Université de l'Alberta, Frédéric Boily, le premier budget en deux ans du gouvernement minoritaire de Justin Trudeau fera la part belle à des mesures visant la construction de logements et le développement du transport en commun, notamment pour des questions électorales.

Le chemin vers une majorité passe par les grands centres métropolitains : Montréal, Toronto et Vancouver, dit-il.

Le Conseil des maires du Grand Vancouver, qui rassemble les 21 maires de la région métropolitaine pour toute décision relative au transport en commun, demande par exemple à Ottawa de s’engager, dans le budget, à financer le prolongement du SkyTrain de Surrey à Langley.

Jusqu’à maintenant, le gouvernement fédéral n’a délié les cordons de la bourse que pour la première phase de ce prolongement, soit la portion du métro aérien allant jusqu’au quartier Fleetwood, à Surrey.

Crise du logement

Et alors que la crise du logement devient un enjeu de dimension nationale, la province a une occasion à saisir, croit Nicolas Kenny.

Le fait que ça touche maintenant toutes les régions du Canada met le problème sous la loupe de façon plus importante, dit-il. C’est peut-être le moment pour la Colombie-Britannique de profiter du fait que le fédéral se saisisse de cette question.

La présidente de la BC Non-Profit Housing Associationl, Jill Atkey, souhaite notamment qu’Ottawa renouvelle son initiative pour la création rapide de logements, inondée de demandes, qui sert à la construction de logements abordables pour les personnes plus vulnérables.

Une partie de l’argent distribué a servi à l’achat et la rénovation d’hôtels reconvertis en logements pour sans-abri, dont ont profité Vancouver et Victoria.

Nous voulons aussi un engagement plus grand du gouvernement pour financer des logements abordables, dit-elle.

Le budget fédéral sera suivi, le mardi 20 avril, du budget de la Colombie-Britannique.

Avec les informations de Timothé Matte-Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !