•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vols de vélos : Québec reluque un nouvel outil adopté à Montréal

Un cycliste circule sur une piste cyclable.

En 2015, Québec comptait 302 000 cyclistes, selon l’organisme Vélo Québec. Cela représentait 55 % des 542 000 habitants de la capitale.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

La Ville de Québec s'intéresse à son tour à l'application 529 Garage, qui permet de retrouver des vélos volés et de décourager les bandits de les dérober.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est devenu cette semaine le premier corps policier québécois à rejoindre le réseau 529 Garage, une application créée en 2013 à Portland, aux États-Unis.

Les villes où le réseau est disponible n’ont pas tardé à obtenir des résultats surprenants. La ville de Vancouver a notamment enregistré une diminution de près de 40 % des vols de vélo depuis l’arrivée de Garage 529 en 2015, rapporte le SPVM.

L'application repose sur deux volets : créer une communauté d'utilisateurs, ce qui permet de récolter des données et de favoriser les signalements, et provoquer un effet dissuasif auprès des voleurs.

L'application 529 Garage permet de retrouver les vélos plus efficacement et de décourager les voleurs

L'application 529 Garage permet de retrouver les vélos plus efficacement et de décourager les voleurs.

Photo : Radio-Canada / Brett Purdy

Adhésion nécessaire

Le fonctionnement est relativement simple. Les propriétaires de vélos doivent d'abord créer un compte sur l'application. Les cyclistes peuvent ensuite enregistrer leur vélo en ajoutant des photos et quelques informations de base comme le numéro de série, la marque et le modèle, explique-t-on au SPVM.

À la manière des systèmes d'alarme pour les propriétés et les commerces, les utilisateurs sont ensuite encouragés à apposer un autocollant sur leurs vélos. Cet autocollant inviolable comporte un numéro d’identification unique et produit un effet dissuasif important auprès des voleurs.

Quelqu'un tient un téléphone avec l'application 529 Garage

Lors du vol d'un vélo, son propriétaire peut émettre une alerte sur l'application 529 Garage qui sera vue par tous les utilisateurs.

Photo : CBC / Rafferty Baker

Selon les autorités, l'application 529 Garage doit être adoptée par un nombre suffisant de cyclistes pour être optimale. Car ces derniers deviennent les yeux et les oreilles lors d'un signalement.

Si par malheur un vélo est volé, son propriétaire peut déclencher une alerte en quelques secondes sur le site de Garage 529 ou sur l’application mobile, poursuit le SPVM.

Les données colligées dans l'application permettent quant à elles aux policiers de retracer les vélos lors d'une tentative de revente. La plateforme permettrait aussi de faciliter les signalements pour les usagers.

Une fois déclaré volé sur Garage 529, un vélo deviendra aussi plus difficile à revendre pour les voleurs puisque les policiers, tout comme les commerçants et les particuliers, pourront connaître son statut en consultant la plateforme.

Intérêt à Québec

Aussitôt qu'il a eu vent de l'initiative montréalaise, le conseiller municipal Pierre-Luc Lachance s'est activé auprès de ses collègues de la Ville de Québec. Au cours des derniers jours, il a notamment sensibilisé le conseiller Patrick Voyer, responsable du service de police et de la sécurité civile.

Ce n'est pas une application de traçage proprement dit comme certains objets connectés, mais c'est une application qui permet de faire un travail de prévention, croit M. Lachance, qui représente le district Saint-Roch–Saint-Sauveur.

À son avis, il y a lieu d'analyser comment l'application pourrait s'implanter à Québec, où la pratique du cyclisme utilitaire est de plus en plus populaire. Il espère notamment redonner confiance envers le processus de signalement des vélos volés et du suivi avec la police de Québec.

Des cyclistes circulent sur la rue Dalhousie, à Québec

La pratique du cyclisme est en hausse à Québec depuis quelques années.

Photo : Radio-Canada

Le SPVQ en analyse

Le Service de police de la Ville de Québec a confirmé qu'il allait observer l'utilisation de 529 Garage à Montréal. On est à regarder et à se familiariser [avec la plateforme], soutient la porte-parole Sandra Dion, rappelant que des échanges d'informations sont courants entre corps policiers au sujet de nouvelles pratiques.

La police de Québec ne fixe aucun échéancier pour compléter son évaluation.

Bon an mal an, il se vole près de 500 vélos à Québec. En 2020, le nombre a bondi à plus de 600, selon des données du SPVQ. En attendant un changement de la procédure et une éventuelle implantation d'une application comme 529 Garage, Sandra Dion rappelle aux propriétaires de conserver leurs factures et le numéro de série de leurs vélos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !