•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean veut mettre un chiffre sur la valeur des paysages

Le parc national du Fjord-du-Saguenay

Le parc national du Fjord-du-Saguenay

Photo : iStock

Directement interpellé par l’avènement de projets industriels comme ceux de GNL Québec et d’Arianne Phosphate, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean veut connaître la valeur économique et sociale des paysages de la région.

L’organisme commande donc une étude portant spécifiquement sur ce sujet et souhaite aussi obtenir une matrice pouvant servir à tous les organismes régionaux pour l’évaluation de projets de développement, qu’ils soient à caractère touristique ou non.

Directrice générale de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, Julie Dubord explique qu’il s’agit d’une première dans l’histoire de l’organisation qu’elle dirige. Une telle démarche serait sans précédent au Québec. L’idée découle d’un partenariat avec l’organisme Fjord Norway, en Norvège, animé des mêmes préoccupations et avec qui des liens ont été créés. Un projet conjoint avait été lancé, mais il a dû être interrompu faute de financement.

L’obtention d’une enveloppe d’environ 50 000 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) en 2018 a incité Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean à aller de l’avant, mais le projet a été retardé d’un an en raison de la crise sanitaire. L’appel d’offres pour l’étude a été publié vendredi.

On ne veut pas nécessairement se positionner pour ou contre ou en opposition avec ce qui se fait, mais on veut vraiment comprendre la valeur de ce que l’on a entre les mains, la mesurer et la chiffrer parce que l’on comprend que les chiffres ont un impact dans les décisions qu’on veut prendre comme destination au complet et on veut outiller les décideurs pour qu’ils aient toutes les valeurs lorsqu’ils prennent des décisions en termes de développement économique , explique Julie Dubord.

Une démarche visant à mettre un montant d'argent sur les paysages d’un secteur précis étant pratiquement inédite, Tourisme Saguenay-Lac ignore combien lui coûtera l’étude.

Des entreprises spécialisées en géomatique et en études économiques pourraient s’associer pour mener à bien un tel mandat.

Cette valeur est rarement étudiée et quantifiée. Est-ce que c’est possible de la quantifier et de lui attacher une valeur monétaire pour que lorsqu’on regarde l’impact économique d’un projet X versus préserver ou mettre en valeur un territoire, on ait une meilleure idée ?

Une citation de :Julie Dubord, directrice générale, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

À même l’enveloppe accordée par le FARR, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean paiera également les coûts de réalisation de son plan stratégique 2022-2030.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !