•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 100 M$ d’investissements pour les infrastructures de Saskatoon

Un sentier du parc Meewasin.

Les fonds vont pouvoir améliorer l’accessibilité du réseau de sentiers Meewasin. (archives)

Photo : Radio-Canada / Matthew Garand

Un investissement conjoint du gouvernement fédéral, de la Saskatchewan et de la Ville de Saskatoon devrait permettre une amélioration des infrastructures de la plus grande ville de la province.

Un total de 102 millions de dollars sera divisé entre 11 projets d’infrastructures vertes. Parmi ceux-ci figurent la modernisation des réseaux d'aqueduc et d'égout, l’amélioration de la gestion des déchets solides, l’élargissement des trottoirs et une nouvelle centrale solaire.

L’objectif de ces projets est d'offrir des services à la communauté à long terme tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, apprécie l’aide fédérale et provinciale pour rendre la ville plus écologique.

Ces travaux permettront d'améliorer nos infrastructures de base et notre capacité à fournir des services, d'aider Saskatoon à se diriger vers un avenir plus durable à faible émission de carbone, et de favoriser la santé et l'activité des familles, dit le communiqué.

Les fonds serviront notamment à améliorer l’accessibilité du réseau de sentiers Meewasin, qui a connu une forte hausse de fréquentation depuis le début de la pandémie.

D’autres secteurs seront agrandis, et de nouveaux équipements seront ajoutés pour accroître la sécurité et le séjour des visiteurs .

Le gouvernement fédéral va contribuer à hauteur de plus de 41,1 millions de dollars, tandis que la province investira 34,3 millions. La Ville de Saskatoon complétera les investissements avec la somme des 25,8 millions de dollars, destinés particulièrement à 7 projets.

Les fonds fédéraux proviennent du Programme d'infrastructures Investir dans le Canada et plus particulièrement du volet Résilience à la COVID-19. 

Par ailleurs, les projets qui requièrent une consultation des groupes autochtones ne seront financés que si toutes les exigences sont respectées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !