•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le « Musée à ciel ouvert » obtient officiellement le montant compensatoire d'Hydro-Québec

Tracé Micoua-Saguenay

Tracé Micoua-Saguenay

Photo : Radio-Canada

La somme versée à la Ville de Saguenay par Hydro-Québec en guise de compensation pour la mise en place de la ligne Micoua-Saguenay servira bel et bien à l’implantation d’un « musée à ciel ouvert » à Jonquière.

La Ville de Saguenay vient d’entériner la signature d’un contrat avec le Centre d’histoire Arvida pour la réalisation de ce parcours numérique mettant en valeur le site historique de Saint-Jean-Vianney et le 13e arrondissement historique du Québec : Arvida.

Le dossier du choix du projet a fait couler beaucoup d’encre il y a quelques mois et a mené à des frictions entre la mairesse Josée Néron et la présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, qui a annoncé depuis sa candidature à la mairie.

En janvier, Josée Néron avait annoncé, par voie de communiqué, son intention de tenir une consultation publique pour déterminer lequel de trois projets jonquiérois bénéficierait de l’enveloppe de 588 535 $ versée par Hydro-Québec.

Julie Dufour n'avait pas digéré cette manœuvre puisque selon elle, il revenait aux élus de Jonquière de décider. Ils avaient d’ailleurs déjà statué sur cette question en choisissant presque à la majorité l’initiative du musée virtuel développé par le Centre d’histoire Arvida en raison de son potentiel de devenir un véritable produit d’appel. Finalement, Julie Dufour a eu le dernier mot, alors que les membres du conseil ont adopté, en février dernier, sa résolution visant à conférer les pouvoirs décisionnels à l’arrondissement dans ce dossier.

À la suite de la ratification d’un protocole d’entente entre Saguenay et la société d’État, le comité exécutif a donné son aval à la signature du contrat en bonne et due forme avec le Centre d’histoire Arvida par la directrice de l’arrondissement de Jonquière, Sonia Simard, et le chef de division Arts, culture et bibliothèques Luc-Michel Belley.

Pas de chicane sur la Côte-Nord

La ligne Micoua-Saguenay reliera le poste de Saguenay à celui de Micoua, situé au nord de Baie-Comeau. La MRC de Manicouagan a reçu 800 000 $ en compensation de la part d’Hydro-Québec.

Comme l’a récemment expliqué le préfet de la MRC, Marcel Furlong, différents projets seront privilégiés sur la Côte-Nord, notamment l’injection de fonds pour la Véloroute des Baleines, à la sortie de Baie-Comeau, et le versement de 100 000 $ au Centre d’expérimentation et de développement en forêt boréale (CEDFOB).

Environ 500 000 $ seront consacrés à des projets proposés par la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !