•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement officialise le décret pour le projet de tramway

La rue de la Couronne avec des piétons, des cyclistes et le tramway.

La rue de la Couronne sera profondément transformée. Elle deviendra essentiellement une rue piétonne empruntée par le tramway.

Photo : Ville de Québec

Le gouvernement Legault a officialisé le décret pour le projet de tramway une semaine après sa signature. Le cabinet du ministre des Transports a transmis l'information par courriel.

L'annonce du plus important projet de construction de la Capitale-Nationale s'est faite sans tambour ni trompette. En début d'après-midi vendredi, le ministère des Transports a rendu publique l'information à l'effet que le conseil des ministres avait autorisé le projet.

Cela vient confirmer les informations publiées par Radio-Canada il y a plus d'une semaine. La signature du décret a eu lieu en toute discrétion, le 7 avril dernier.

Ce décret fait suite à l'entente de principe survenue en mars dernier et à différentes modifications apportées au projet de tramway de Québec, peut-on lire dans le communiqué.

C'est un projet de tramway optimisé qui franchit aujourd'hui une étape importante. Sans donner plus de détails sur les coûts du projet, on précise qu'il y aura une annonce officielle quand la situation sanitaire le permettra.

Le communiqué précise par ailleurs que le projet de desserte des banlieues sera aussi dévoilé en temps et lieu. Il y aura une annonce officielle à laquelle la Ville de Québec participera.

Selon une source proche du dossier, le gouvernement avait d'abord envisagé de tenir une conférence de presse en début de semaine prochaine, mais il s'est ravisé en raison de la situation sanitaire. Une annonce officielle en présentiel est toutefois souhaitée le plus rapidement possible.

Appel de propositions

Enfin c'est parti, a laisser tomber le maire de Québec qui attendait ce feu vert depuis des mois. Régis Labeaume ajoute que l'appel de propositions sera lancé exactement le 30 avril auprès des trois consortiums qualifiés.

J'avais comme ambition de faire de cette ville la plus attrayante au pays et la pièce manquante était un mode de transport collectif moderne et nous l'aurons.

Une citation de :Régis Labeaume, maire de Québec

Les consortiums auront besoin d’environ un an pour soumettre leurs propositions techniques et financières à la Ville. L'objectif est toujours d'inaugurer le tramway en 2026-2027.

Impatience

Les oppositions à l'Assemblée nationale remettent en question la façon de procéder du gouvernement pour rendre la nouvelle publique.

La porte-parole de l'opposition officielle, la libérale Marwah Rizqy, n'est pas du tout « étonnée ». Elle estime que le gouvernement n'a jamais eu le projet à coeur. « On donne le tramway, mais on ne veut plus jamais en parler. »

Elle se réjouit de voir que le projet franchit une étape important, « mais il reste encore plusieurs fils à attacher, notamment la desserte des banlieues. »

Le député de Québec Solidaire dans Jean-Lesage aurait préféré que le gouvernement donne plus de détails sur la nouvelle mouture du projet. Sol Zanetti reproche à la CAQ de « favoriser ses propres relations publiques au détriment de la transparence envers les citoyens. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !