•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancienne prison de Chicoutimi deviendra le Centre de santé l'Équilibre

Les plans du futur Centre de santé L'Équilibre.

Les plans de la future construction montre que la façade de l'ancienne prison sera préservée.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Radio-Canada

L’ancienne prison de Chicoutimi, sur la rue Price, sera démolie en partie pour ériger un centre de crise pour les personnes qui font face à des défis d'ordre psychologique ou social, le Centre de santé l'Équilibre. Le projet est évalué à 11 millions de dollars.

L’annonce a été faite par la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, et la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, lors d’une conférence de presse devant l’établissement. La mairesse de Saguenay, Josée Néron, était également sur place. L'acquisition du terrain et la démolition partielle de l'ancienne prison de Chicoutimi ont été confirmées. 

Trois femmes discutent ensemble sur le terrain de l'ancienne prison.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, et la présidente du Conseil du Trésor, Sonia Lebel, ont participé à la conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

C'était essentiel pour moi que nous puissions redonner vie à ce bâtiment patrimonial au cœur de notre centre-ville tout en le modernisant pour répondre à des besoins réels et dynamiser économiquement le secteur , indique la ministre Laforest dans un communiqué.

Le Centre de santé L'Équilibre donnera un moment de répit aux citoyens qui vivent des défis sur le plan psychologique ou social, ajoute-t-elle. Ce sera un lieu unique, moderne, apaisant, qui donnera les outils nécessaires à ces personnes qui ont besoin d'une main tendue.

L'entrée de l'ancienne prison.

Les architectes ont laissé une place de choix à la façade de l'ancienne prison dans le nouveau projet.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Le projet inclut une cinquantaine de chambres et d’appartements de transition pour héberger des personnes judiciarisées qui vivent des problèmes de santé mentale. C’est des gens qui sont déjà en liberté, mais qui ont des conditions d’hébergement, qui doivent respecter des engagements suite à leur libération, mais c’est surtout pour accompagner ces gens là à redevenir des citoyens productifs, a expliqué Christian Morin, directeur de l'Association canadienne de santé mentale à Saguenay.

Avec la pandémie, les problèmes de santé mentale ont explosé. Le centre offrira notamment un programme pour les hommes violents. Un centre de crise régional va aussi se greffer au projet pour ceux qui ont besoin d’aide sans être hospitalisé.

Les ministres ont assuré que le Centre de santé L'Équilibre sera construit de façon à mettre en valeur le cachet patrimonial et historique du bâtiment. L'ouverture du nouveau centre est prévue pour le printemps 2022.

Une aide financière de plus de 8 millions de dollars a été accordée pour la réalisation du projet, à laquelle s'ajouteront d'autres contributions du milieu. Pour sa part, la Ville de Saguenay contribuera également au montage financier. Celui-ci sera élaboré lorsque le projet franchira les étapes d'analyse du programme AccèsLogis Québec de la Société d'habitation du Québec.

La prison de Chicoutimi a fermé ses portes en 2015. Les détenus ont été transférés au nouveau centre de détention de Roberval.

Avec des informations de Priscilla Plamondon-Lalancette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !