•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton pourrait permettre l’alcool dans certains parcs cet été

Un verre de vin contenant un liquide rosé dans la main d'une personne.

Edmonton pourrait suivre l'exemple de plusieurs autres municipalités canadiennes et permettre la consommation d'alcool dans certains parcs.

Photo : Getty Images / Peter Forest

Radio-Canada

Siroter une bière ou un verre de vin dans un parc de la rivière Saskatchewan Nord pourrait être permis dès cet été, si le conseil municipal d’Edmonton vote en faveur d’un projet pilote proposé par l’administration.

Le projet permettrait la consommation d’alcool dans 47 aires de pique-nique réparties dans 7 parcs de la vallée de la rivière Saskatchewan Nord : Sir Wilfrid Laurier, Whitemud, William Hawrelak, Government House, Victoria, Rundle et Gold Bar.

Il serait permis d’y consommer de l’alcool entre 11 h et 21 h, du 28 mai au 11 octobre, cette année.

C’est la branche des services aux citoyens de la Ville qui a lancé cette idée. Elle s’est basée sur une consultation en ligne à laquelle ont répondu 15 550 personnes, entre le 22 février et le 7 mars.

Parmi les participants, 71 % étaient en faveur de la consommation d’alcool dans les parcs.

Le conseiller municipal Jon Dziadyk proposera le projet à ses collègues d’ici deux semaines.

C’est pour une consommation d’alcool responsable. C’est une bonne occasion de mettre des règles et de se détendre d’une façon contrôlée, dit-il.

Panneau graphique d'une bouteille de vin et d'un verre indiquant qu'il est permis de consommer de l'alcool dans les endroits prévus à cet effet.

Dans certains parcs provinciaux de l'Alberta, comme le parc William A. Switzer, il est déjà permis de consommer de l'alcool.

Photo : Radio-Canada / Laurent Pirot

Parmi les 11 000 participants à la consultation qui appuient le projet, 82 % ont indiqué qu’ils consommaient déjà de l’alcool dans les parcs, souligne Jon Dziadyk.

Beaucoup de gens brisent les règles parce que c’est une activité non réglementée, dit-il.

La plupart des participants qui s’opposent au projet ont déclaré qu’ils avaient des inquiétudes face à la sécurité publique, les comportements inappropriés et l’alcool au volant.

L'administration municipale dit avoir consulté la police d’Edmonton, Services de santé Alberta et la Commission provinciale des jeux du hasard, de l'alcool et du cannabis (AGLC) pour lancer l’initiative.

Elle surveillera et analysera les plaintes du public et le déroulement du projet pilote pour donner des conseils à la Ville sur la réglementation entourant la consommation d’alcool à l'extérieur.

En 2019, le gouvernement albertain a permis la consommation d'alcool dans les aires réservées à cet effet de 14 parcs provinciaux. Depuis, ce chiffre est passé à 28.

La Ville de Calgary songe, elle aussi, à relancer un projet pilote semblable à celui d’Edmonton cette année.

D’après les informations de Natasha Riebe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !