•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario pourrait annoncer de nouvelles restrictions sanitaires aujourd’hui

Une salle de restaurant vide.

Les restaurants de l'Ontario ne sont pas autorisés à ouvrir leurs salles à manger en raison de la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

La Presse canadienne

Aux prises avec l'augmentation des cas graves de COVID-19 qui mettent à rude épreuve les hôpitaux, le gouvernement Ford pourrait resserrer les restrictions sanitaires sur les recommandations de plus en plus pressantes de ses conseillers scientifiques.

La situation de la province est désastreuse et pire qu'à tout autre moment de la pandémie, déplore la Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste adjointe de l'Ontario.

La solliciteure générale de l'Ontario, Sylvia Jones a indiqué que tout est sur la table, lorsqu'elle a été interrogée, jeudi, sur d'éventuelles nouvelles restrictions sanitaires.

Mme Jones n'a pas voulu se prononcer sur les mesures spécifiques que l'Ontario envisageait de prendre dans l’espoir de freiner l’épidémie de COVID-19 pendant que la vaccination se poursuit.

Le Dr Adalsteinn Brown, coprésident du groupe pour le consensus en matière de modélisation et de conseils scientifiques, devrait également fournir une mise à jour de la modélisation de la pandémie vendredi.

Selon les projections qui doivent être rendues publiques, il pourrait y avoir plus de 18 000 nouvelles infections quotidiennes en Ontario d’ici la fin mai.

Des propositions envisagées par la province, selon CBC :

  • Réduire les heures d’ouverture des commerces
  • Fermer complètement les commerces non essentiels (plus de cueillette des achats à la porte, ni de livraison)
  • Fermer les chantiers de construction non essentiels, les entrepôts et usines à l’exception de ceux des secteurs de la santé, de l’alimentation et automobile
  • Réduire le nombre de personnes autorisées à l’intérieur des lieux de culte, lors des mariages et des funérailles
  • Augmenter les amendes

Vaccination interrompue

Un autre réseau de santé à Toronto a annoncé qu'il devait cesser temporairement d'administrer les premières doses de vaccins contre la COVID-19 dans deux centres en raison de problèmes d'approvisionnement.

Les lieux de vaccination des hôpitaux St. Joseph et St. Michael seront fermés dimanche pour au moins une semaine, mais les rendez-vous existants ne seront pas annulés.

La décision a été prise afin que le réseau puisse se concentrer sur la vaccination des groupes à haut risque, notamment les travailleurs de la santé et les résidents des quartiers prioritaires, par le biais de cliniques mobiles et éphémères et de visites à domicile.

En début de semaine, le réseau hospitalier Scarborough Health Network (SHN) a, lui aussi, annoncé qu'il fermait ses centres du Collège Centennial et de l'Hôpital Centenary, à compter de mercredi, et ce en raison de la pénurie de vaccins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !