•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 Néo-Brunswickois sur 4 a reçu une dose de vaccin contre la COVID-19

Des centaines de vaccins sont à donner dans la région d'Edmundston.

Une dame âgée se fait vacciner contre la COVID-19.

La Néo-Brunswickoise Corrie Hudson, 88 ans, s'est fait vacciner contre la COVID-19 dans une pharmacie à Fredericton.

Photo : gouvernement du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

La campagne de vaccination se poursuit au Nouveau-Brunswick et un quart de la population admissible a jusqu'ici reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Près de 25 % de la population du Nouveau-Brunswick en âge d'être vaccinée (16 ans et plus) a reçu une première dose, selon la santé publique.

Dans le Nord-Ouest, plus de 35 % des personnes admissibles ont été vaccinés. Cette région, qui comprend la région d'Edmundston, aux prises avec une flambée de cas, a reçu davantage de doses afin de contrer l'éclosion en cours.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick garde le cap sur son objectif d'offrir au moins une dose de vaccin à tous les Néo-Brunswickois admissibles avant la fin juin.

Vaccins à donner dans le Nord-Ouest

Le maire suppléant d'Edmundston, Éric Marquis, encourage les résidents de sa région à se faire vacciner le plus rapidement possible.

Il affirme que des centaines de doses de vaccins sont disponibles pour les personnes âgées de 55 ans et plus et celles âgées de 70 ans et plus. Des séances de vaccination ont lieu vendredi et samedi.

Il reste 878 doses à donner dans nos cliniques d'ici vendredi prochain. Il faut que chaque dose trouve un bras, dit Éric Marquis.

La santé publique a d'ailleurs précisé, lors d'un point de presse jeune après-midi, que même si la région d'Edmundston est en confinement, les résidents ont l'autorisation de se déplacer pour se faire vacciner.

Avec des informations de Margaud Castadère.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !