•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tour de contrôle de l’aéroport de Regina ne fermera pas

Une affiche de l'aéroport de Regina.

Sept aéroports au pays ont appris qu'ils vont pouvoir garder leur tour de contrôle. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

NAV Canada confirme dans un communiqué que le service de contrôle de la circulation aérienne à l'aéroport de Regina sera maintenu après avoir annoncé, en novembre 2020, une réduction de ses activités dans sept aéroports à travers le pays.

Outre la ville de Regina, six autres communautés vont pouvoir garder leur tour de contrôle : Fort McMurray en Alberta, Prince George en Colombie-Britannique, Saint-Jean au Québec, Sault-Sainte-Marie et Windsor en Ontario ainsi que Whitehorse au Yukon.

Au mois de novembre dernier, NAV Canada annonçait une révision de ses services avant d’envoyer des avis de licenciements à une centaine de contrôleurs aériens au pays, dont une dizaine à Regina.

L'entreprise indique que sa décision de ne pas fermer les tours de contrôle survient au terme de nombreuses consultations avec des transporteurs aériens, des aéroports, des associations de l’industrie, des élus locaux et des parties prenantes internes.

Les consultations avaient pour but de réduire les pertes financières engendrées par la pandémie.

Les études aéronautiques qui sont encore en cours se pencheront sur d’autres solutions, comme des changements d’heures d’exploitation, pour rationaliser les activités de la Société en toute sécurité, peut-on lire dans le communiqué de l’organisme.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a réagi à l’annonce sur les réseaux sociaux. Il décrit la tour de contrôle de l’aéroport de Regina comme étant un service crucial pour notre région, et nous sommes heureux de cette décision.

Avec les informations de Emmanuelle Poisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !