•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, vacciné contre la COVID-19

Scott Moe reçoit sa première dose.

Scott Moe a reçu sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

Joseph Elfassi

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a reçu sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech, jeudi soir, à Regina.

À 47 ans, il fait partie du groupe de personnes admissibles à recevoir une dose dans la province.

Je me sens super bien!

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

C'est par une journée ensoleillée au bord de son camion que le premier ministre s'est présenté souriant sous son masque au centre de vaccination au volant.

Le politicien invite tous les Saskatchewanais qui ont l'âge requis à aller se faire vacciner, en plus de prendre la dose qui leur est administrée par le personnel de la santé ce jour-là.

Ça fait si longtemps que j'attends pour une si petite fiole, a-t-il dit, impressionné par la petitesse du contenant du vaccin, minuscule comparée au camion utilisé pour s'y rendre. C'est ça que j'attendais, ce qu'on attendait tous. Merci pour tout ce que vous faites.

Scott Moe au volant de son véhicule.

Scott Moe est arrivé à la clinique de vaccination au volant à bord de son Chevrolet High Country.

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran

Pour sa part, le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, a qualifié son expérience de vaccination de grisante. Ce dernier est devenu admissible mardi, et il a reçu sa dose au service au volant, à Regina.

Le politicien de 48 ans a reçu l'une des 300 000 doses administrées dans la province jusqu’ici. Ils sont désormais une trentaine au sein du gouvernement à avoir eu l'occasion de se présenter sur un site de vaccination.

Le ministre de la Santé aussi vacciné

Paul Merriman au volant de sa voiture et portant un masque, se fait vacciner par une infirmière à la clinique au volant à Regina.

Le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Paul Merriman, a reçu sa première dose de vaccin contre la COVID-19 à la clinique de vaccination au volant de Regina.

Photo : Tirée de Twitter/@PremierScottMoe

Paul Merriman a pris un moment afin de discuter avec l’infirmière qui lui administrait son vaccin, et celle-ci affirmait que les citoyens étaient ravis et fébriles à l’idée d’être vaccinés.

C’était vraiment une belle expérience. On a l’impression de marcher sur un nuage après ça.

Une citation de :Paul Merriman, ministre de la Santé de la Saskatchewan

Scott Moe et Paul Merriman incitent les Saskatchewanais à prendre la dose présentée par les infirmières, quelle qu’elle soit. C'est ce qu'a fait le procureur général Gordon Wyant, il y a de cela trois semaines. Après son vaccin AstraZeneca, celui-ci est rentré chez lui, sans ressentir d’effets secondaires par la suite.

Je n’ai pas eu de rapports comme quoi il était difficile d’avoir accès à son vaccin, que ce soit via le service au volant ou bien sur rendez-vous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !