•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitch déboulonne 7,5 millions de robots sur sa plateforme

L'icone de l'application mobile de Twitch sur un écran de téléphone mobile.

Twitch souhaite mettre fin aux faux comptes de robots sur sa plateforme.

Photo : afp via getty images / MARTIN BUREAU

Radio-Canada

La plateforme de diffusion en continu prisée par les adeptes de jeux vidéo a découvert quelque 7,5 millions de faux comptes de robots utilisés pour gonfler les statistiques des instavidéastes.

Plus les instavidéastes ont d’abonnements à leur compte ou d’internautes qui regardent leur contenu en direct, plus l’algorithme de Twitch augmente leur découvrabilité. Plusieurs utilisateurs et utilisatrices de la plateforme l’ont compris et ont programmé des robots cachés sous de faux comptes afin de doper leurs statistiques.

Twitch a annoncé jeudi avoir entamé un grand ménage : plus de 7,5 millions de ces robots, aussi appelés bots, ont été débusqués. La plateforme prévient ses membres que la suppression de ces comptes pourrait occasionner des baisses d’audience dans les prochains jours.

Les effets se font déjà sentir auprès d’instavidéastes populaires, notamment le Québécois Félix xQc Lengyel, dont le compte est passé de 8,1 millions de vues totales à 5,9 millions, selon le site SocialBlade, qui traque les statistiques des plateformes web.

Chance Sodapoppin Morris a quant à lui connu la plus forte baisse, avec 45 % de son nombre total de vues, soit 2,8 millions, toujours selon le même site.

Twitch a aussi fait savoir qu’elle pourrait engager des poursuites judiciaires pour combattre le fléau des faux comptes robotisés. Ces derniers sont vendus sur le marché noir et peuvent aussi être utilisés pour inonder de contenus peu reluisants les messageries publiques des diffusions en direct.

Avec les informations de Engadget, et CNet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !