•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : fermeture temporaire du laboratoire de Chandler

Une personne portant des gants prépare des éprouvettes pour des tests de dépistage.

Les autorités sanitaires ferment le laboratoire temporairement afin de vérifier s'il n'a pas été contaminé.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Le laboratoire d'analyse des tests de COVID-19 de Chandler ferme temporairement ses portes afin d’assurer qu’il soit exempt de toute contamination.

C’est un taux anormalement élevé de faux tests positifs qui amène les responsables d’Optilab à prendre cette décision, explique l’adjoint par intérim à la direction du CISSS de la Gaspésie, Jean Morin. Les gens se sont rendu compte qu’il y avait peut-être des particules qui auraient réussi à pénétrer dans le laboratoire ce qui aurait pour résultat peut-être de fausser des résultats de tests éventuellement.

Le laboratoire sera donc fermé afin que les autorités sanitaires puissent en valider la conformité aux normes d’analyse.

La situation n’est pas unique à la Gaspésie, précise Jean Morin. « C’est une situation qui s’est produite depuis le début de la pandémie ailleurs au Québec, notamment au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans la Couronne de Montréal.

Le porte-parole du CISSS de la Gaspésie indique qu’il ne peut pas faire de lien entrela hausse récente des cas de COVID-19 dans la MRC de Rocher-Percé et les problèmes du laboratoire. S’il y a un lien de cause à effet, je ne peux pas le confirmer , commente M. Morin. Ce dernier précise par contre qu’il se pourrait que certaines personnes soient contactées afin de subir un nouveau test de dépistage.

En attendant que le laboratoire de Chandler soit à nouveau fonctionnel, les tests de dépistage seront acheminés aux laboratoires de Gaspé et de Maria.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !