•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de nouveaux logements abordables à Toronto dès le mois de mai

Une affiche pour venir en aide aux sans-abri.

Ottawa accorde un financement de 143 millions de dollars pour la création de nouveaux logements abordables à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Thalia D’Aragon-Giguère

La pandémie de COVID-19 a mis en lumière les besoins criants en matière de logement abordable à Toronto. Pour lutter contre l’augmentation de l’itinérance chronique, Ottawa a investi 143 millions de dollars dans la création rapide de logements dans la Ville Reine.

Nous savons qu’en temps de crise, les plus vulnérables de notre communauté sont souvent les plus durement touchés, a déclaré Ahmed Hussen, ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social et responsable du dossier du logement.

Dans une annonce conjointe avec le maire de Toronto, John Tory, il a annoncé jeudi un financement de 143 millions de dollars pour la création immédiate de nouveaux logements dans la métropole ontarienne.

Je suis ravi de voir ce programme devenir réalité, a mentionné le maire Tory en conférence de presse. Grâce à cette initiative, la Ville Reine pourra bientôt offrir un toit à 334 résidents en quête de logements abordables.

John Tory en conférence de presse devant les drapeaux de Toronto et du Canada.

Le maire de Toronto John Tory se réjouit de pouvoir ajouter des logements abordables dans sa municipalité.

Photo : CBC

Toronto a fait l’acquisition de deux immeubles au centre-ville, soit le 222, avenue Spadina et le 877, rue Yonge, qui fourniront respectivement 84 et 250 unités d’habitation.

La Ville prévoit que 127 logements seront prêts à accueillir leurs premiers locataires dès le mois prochain. Les autres logements devraient être fonctionnels en décembre.

Ces logements seront disponibles dans des semaines ou des mois, mais cela ne prendra pas des années, puisque nous n’avons pas à [construire] de nouveaux bâtiments, a insisté le maire Tory.

Des services adaptés

Ces nouveaux logements seront accompagnés de services de soutien aux populations vulnérables et seront dédiés en priorité aux femmes, aux Autochtones, aux aînés ainsi qu’aux personnes en situation d’itinérance.

Nous savons que la pauvreté pousse souvent les gens à l’itinérance, mais ce sont les problèmes de santé qui les maintiennent dans un cycle chronique, a indiqué Adam Vaughan, secrétaire parlementaire pour le logement à Ottawa.

Lorsque nous présentons le logement comme un droit humain, nous le faisons dans une perspective de santé, car nous savons que l’accès à un logement améliore les conditions sociales.

Une citation de :Adam Vaughan, secrétaire parlementaire pour le logement

Ce programme se positionne justement comme une solution à long terme pour offrir une stabilité aux personnes qui se retrouveraient sans cela dans la rue ou dans des refuges, a ajouté le maire Tory.

Pour sa part, Patricia Mueller, directrice générale de Homes First, se réjouit de l’annonce. Ces 334 unités, ainsi que les soutiens et services offerts, feront une différence dans la vie de nombreuses personnes vulnérables et/ou sans abri, souligne-t-elle dans un communiqué.

Selon l’organisme, il y a plus de 8 700 sans abri à Toronto alors que des milliers d’autres personnes attendent encore l'accès à un logement abordable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !