•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux cas de COVID-19 et trois rétablissements en Nouvelle-Écosse

Plus de 13 000 nouvelles personnes ont été vaccinées.

Un jeune infirmier vaccine une femme âgée qui a les yeux tournés vers le ciel.

En 24 heures, plus de 13 000 personnes supplémentaires ont été vaccinées contre la COVID-19 en Nouvelle-Écosse. Il s'agissait d'une première dose dans presque tous les cas.

Photo : Reuters / Agustin Marcarian

Radio-Canada

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a signalé jeudi la découverte de trois nouveaux cas de COVID-19, et confirmé le rétablissement de trois autres personnes qui avaient contracté la maladie.

Le nombre de cas actifs connus des responsables de santé publique de la province se situe à 42, inchangé depuis la veille.

Les trois individus qui viennent de recevoir un diagnostic positif ne se trouvent pas en Nouvelle-Écosse en ce moment, a spécifié le gouvernement, mais ils sont inclus dans le bilan de la province puisqu’ils en sont résidents.

Ils ont été infectés par le variant britannique du coronavirus et n’ont eu aucun contact étroit en Nouvelle-Écosse, selon les autorités médicales.

En Nouvelle-Écosse, au moins 44 personnes ont contracté le variant britannique depuis son apparition, et au moins 10 ont été victimes du variant sud-africain.

La province indique que 2770 nouveaux tests de dépistage effectués sur des Néo-Écossais ont été analysés mercredi.

Plus de 13 000 nouvelles personnes vaccinées

Dans les 24 dernières heures, 13 016 nouvelles personnes ont été vaccinées contre la COVID-19 en Nouvelle-Écosse. Il s’agissait d’une première dose pour presque tous ces gens, sauf pour 415 d’entre eux pour qui c’était la deuxième dose.

Selon le ministère de la Santé, au moins 182 867 Néo-Écossais avaient été vaccinés en date du 14 avril, dont au moins 31 998 résidents ayant reçu deux doses. En une semaine, environ 1500 nouvelles personnes ont reçu leur deuxième dose.

Restrictions sur les déplacements au Nouveau-Brunswick

Depuis jeudi matin, les règles qui régissent les déplacements entre la Nouvelle-Écosse et la province voisine du Nouveau-Brunswick sont plus sévères.

Les visiteurs du Nouveau-Brunswick qui entrent en Nouvelle-Écosse doivent se placer en quarantaine pendant deux semaines avant de vaquer à leurs activités normales.

Les gens qui se déplacent de la Nouvelle-Écosse au Nouveau-Brunswick doivent s’isoler 14 jours à leur retour en Nouvelle-Écosse.

Contrôle frontalier entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick.

Contrôle frontalier entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick, le 4 juillet 2020.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Le resserrement de ces restrictions est motivé par le nombre élevé de cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick.

Certaines exemptions sont toujours accordées par le médecin hygiéniste en chef pour les travailleurs qui doivent fréquemment traverser les frontières provinciales, par exemple, ou dans des cas de garde partagée d’enfants.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.