•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort de George Floyd : Derek Chauvin refuse de témoigner à son procès

La photo judiciaire de Derek Chauvin, sur laquelle on le voit de face, puis de profil.

Derek Chauvin est accusé d'avoir tué George Floyd en maintenant un genou sur son cou pendant plus de neuf minutes.

Photo : Reuters / Bureau du shérif du comté de Hennepin

Agence France-Presse

L'accusation et la défense ont terminé jeudi l'audition de leurs témoins dans le procès de Derek Chauvin, accusé d'avoir tué George Floyd l'an dernier. Il reprendra lundi avec les réquisitions et la plaidoirie, avant que le jury ne se retire pour délibérer.

Avant la suspension d'audience à la fin des débats, l'ex-policier de Minneapolis avait indiqué qu'il refusait de témoigner.

J'invoque aujourd'hui mon droit au 5e amendement, a-t-il déclaré, en référence au droit de tout accusé aux États-Unis de ne pas apporter de témoignage susceptible de l'incriminer.

Son avocat Eric Nelson a rappelé à son client que ni l'accusation ni la cour ne peuvent considérer votre silence comme un signe ou une indication de votre culpabilité.

L'accusation a ensuite souhaité réentendre un de ses témoins, le pneumologue Martin Tobin, pour contredire un expert appelé la veille par la défense.

David Fowler, qui a longtemps supervisé les services de médecine légale de l'État du Maryland, avait estimé mercredi que le quadragénaire noir était mort d'un arrêt cardiaque et non par asphyxie, comme l'avait assuré la semaine dernière le Dr Tobin.

La thèse de l'empoisonnement au monoxyde de carbone réfutée

Le Dr Fowler avait en outre avancé que l'exposition aux gaz d'échappement du moteur du véhicule de police à côté duquel se trouvait George Floyd pourrait avoir contribué à provoquer un arrêt cardiaque. Le taux de monoxyde de carbone dans son sang aurait pu augmenter de 10 % à 15 %, a-t-il estimé.

Or, le Dr Tobin a fait valoir que ce taux n'avait pas pu dépasser 2 % parce que les dossiers médicaux montraient que la saturation en oxygène était de 98 %.

Menaçant de faire avorter le procès, le juge a cependant interdit aux procureurs d'invoquer les résultats de tests liés spécifiquement aux niveaux sanguins de monoxyde de carbone, puisqu'ils n'avaient pas été soulevés auparavant.

Délibérations la semaine prochaine

Les témoins en ont maintenant terminé dans cette affaire, la prochaine étape sera pour vous d'entendre les réquisitions et la plaidoirie avant de vous retirer pour délibérer, ce qui aura lieu lundi, a dit le juge Cahill en s'adressant aux jurés.

Si j'étais vous, je planifierais un temps long, en espérant un temps court, a-t-il ajouté en souriant, rappelant qu'il appartenait au jury de décider de la longueur des délibérations.

Vous devez parvenir à une décision unanime sur chacune des accusations retenues contre l'ex-policier, a-t-il souligné. Si les jurés ne parviennent à aucune décision unanime sur au moins un chef d'accusation, le procès sera annulé.

Derek Chauvin, 45 ans, est accusé d'avoir tué George Floyd le 25 mai 2020 en maintenant un genou sur le cou du quadragénaire afro-américain pendant plus de neuf minutes.

Il avait été arrêté en pleine rue, soupçonné d'avoir utilisé un faux billet de 20 $ pour acheter un paquet de cigarettes.

Le drame, filmé en direct par des passants, a suscité un mouvement historique de colère contre le racisme et les violences policières aux États-Unis.

Il a plaidé non coupable et son avocat affirme que George Floyd est mort d'une surdose combinée à des problèmes cardiaques pendant que les policiers tentaient de le maîtriser.

Mais pour l'accusation, la mort de George Floyd est due à un faible taux d'oxygène provoqué par la compression du cou sous le genou du policier, alors que l'Afro-Américain était allongé sur le ventre, les mains menottées dans le dos.

Des experts de l'usage de la force au sein de la police, appelés à témoigner par l'accusation, ont jugé la méthode utilisée par Derek Chauvin et deux de ses collègues pour immobiliser George Floyd « injustifiée ».

Le chef de la police de Minneapolis, Medaria Arradondo, a affirmé que l'agent avait violé les règles et les valeurs de la police.

Derek Chauvin encourt jusqu'à 40 ans de prison.

Le verdict des jurés dans ce procès hors norme n'est pas attendu avant la fin du mois.

Vives tensions après la mort d'un autre Noir lors d'une interpellation

Un manifestant brandit une pancarte.

Voilà plusieurs nuits que des manifestants dénoncent la mort de Daunte Wright sous les balles de la police.

Photo : Reuters / Nicholas Pfosi

La tension autour du procès a été ravivée par la mort dimanche d'un jeune Afro-Américain, tué par une policière lors d'un banal contrôle routier à Brooklyn Center, une banlieue de Minneapolis.

Kim Potter a ouvert le feu sur Daunte Wright, 20 ans, assurant ensuite avoir confondu son arme de service avec son pistolet électrique Taser.

La policière blanche de 48 ans, qui a depuis démissionné, a été inculpée mercredi d'homicide involontaire. Elle devait être présentée jeudi après-midi à un juge pour une audience préliminaire.

Depuis la mort de Daunte Wright, des manifestations émaillées de violences ont lieu chaque nuit à Brooklyn Center, malgré l'instauration d'un couvre-feu.

Plus de 500 manifestants s'étaient rassemblés dans la nuit de mercredi à jeudi, selon les autorités locales qui ont fait état d'au moins 24 arrestations.

Avec des informations de CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !