•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook sommé d’annuler son projet d’Instagram pour enfants

Une fillette regarde un téléphone cellulaire avec une attention soutenue.

Facebook a annoncé, à la fin mars, travaillé sur une application Instagram destinée aux enfants de moins de 13 ans.

Photo : iStock / diego_cervo

Radio-Canada

Un groupe de défense des droits de la personne a signé une lettre, jeudi, appelant Facebook à mettre un terme à son projet de créer une version pour les enfants de moins de 13 ans de son application Instagram, arguant que celle-ci leur ferait courir un « grand risque ».

La lettre (Nouvelle fenêtre), adressée à Mark Zuckerberg, est l’initiative de la Campagne pour une enfance sans publicité (Campaign for a Commercial-Free Childhood, CCFC), et elle intervient à un moment où le réseau social est critiqué pour avoir amplifié mondialement la désinformation sur ses plateformes, tout en exposant les enfants à des contenus inappropriés.

Instagram exploite le FOMO (fear of missing out, ou la peur de rater quelque chose) des jeunes, qui vérifient constamment leurs appareils à la recherche d’approbation, selon la CCFC. L’organisme qui lutte contre le marketing ciblé pour les enfants ajoute que l'accent mis sur l’apparence et la présentation de soi de la plateforme met en péril la vie privée et le bien-être des jeunes.

Si la collecte de précieuses données familiales et la culture d'une nouvelle génération d’utilisateurs et utilisatrices d'Instagram peuvent être profitables pour Facebook, cela augmentera probablement le temps que passent les enfants sur le réseau social, alors que les jeunes sont particulièrement vulnérables à la manipulation et à l’exploitation exercées par la plateforme, indique la lettre.

Facebook a annoncé, à la fin de mars, travailler sur une application pensée pour les jeunes de moins de 13 ans et dotée d’un contrôle parental.

« Les enfants sont déjà en ligne et veulent se connecter avec leurs proches, s'amuser et apprendre. »

— Une citation de  Un porte-parole de Facebook

Nous voulons aider les jeunes à aller en ligne d'une manière sûre et adaptée à leur âge, et trouver des solutions pratiques au problème permanent de l'industrie des enfants qui mentent sur leur âge pour accéder aux applications, a ajouté le porte-parole de Facebook à la BBC.

Facebook a ajouté que le réseau social comptait s’entourer de spécialistes en développement et sécurité de l’enfant, en santé mentale et des activités pour la vie privée pour construire l’application.

Nous ne montrerons pas de publicités dans tout le contenu Instagram que nous développons pour les personnes de moins de 13 ans, a précisé Facebook.

Avec les informations de BBC, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !