•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CHOI a fait du propriétaire du Mega Fitness Gym « une vedette », accuse Labeaume

Régis Labeaume lors d'une conférence de presse.

Régis Labeaume, maire de Québec

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Le maire Régis Labeaume continue de s’interroger sur la responsabilité de CHOI Radio X dans l’éclosion de COVID-19 au Mega Fitness Gym de Québec. Selon lui, la station de radio controversée a contribué à promouvoir l’opposition du propriétaire, Daniel Marino, aux mesures sanitaires.

Je suis toujours étonné de voir une entreprise sérieuse acheter de la publicité dans ce média-là, a déclaré le maire de Québec jeudi matin.

La semaine dernière, une enquête du bureau du coroner a été ouverte afin d’élucider les causes et les circonstances entourant la mort d'Étienne Desrochers-Jean, un client du Mega Fitness Gym. M. Desrochers-Jean, 40 ans, est décédé après avoir contracté la COVID-19.

« Je ne connais pas le mandat du coroner, mais je pense que l’ensemble de l’œuvre devra éventuellement être étudiée. »

— Une citation de  Régis Labeaume, maire de Québec

Selon le CIUSSS de la Capitale-Nationale, plus de 500 cas de COVID-19 ou de ses variants sont liés à l’éclosion du mois dernier au Mega Fitness Gym.

La façade du Méga Fitness Gym de Québec.

La façade du Méga Fitness Gym de Québec.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Régis Labeaume dénonce le fait que le propriétaire, Daniel Marino, ait profité de multiples tribunes sur les ondes de CHOI depuis l’été pour contester les mesures sanitaires gouvernementales.

Ce gars-là, il n’existait pas avant que CHOI Radio X en fasse une vedette, déplore-t-il.

Régis Labeaume devant le logo de la ville de Québec en conférence de presse.

« Ce gars-là, il n’existait pas avant que CHOI Radio X en fasse une vedette », déplore le maire de Québec.

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires se défendent

La direction de RNC Media, propriétaire de CHOI, rejette toute responsabilité dans l’éclosion du Mega Fitness Gym.

Joint au téléphone, le président de l’entreprise, Robert Ranger, se dit peu surpris de la sortie du maire de Québec.

Il est égal à lui-même, soupire-t-il. La vérité, c’est que tous les médias de Québec ont interviewé M. Marino, mais le maire Labeaume aime bien cibler CHOI.

Robert Ranger, PDG de RNC Media

Robert Ranger, PDG de RNC Media

Photo : Courtoisie

Selon M. Ranger, aucun lien ne peut-être fait entre le décès de M. Desrochers-Jean et la couverture de CHOI Radio X.

Nous allons laisser le coroner faire son travail, dit-il.

Des contenus retirés

Toutes les traces des interventions de Daniel Marino à CHOI ont désormais été retirées du site internet de l’entreprise.

Le propriétaire du gymnase a pourtant été reçu plusieurs fois dans les émissions de Dominic Maurais, Jeff Fillion ou Denis Gravel depuis l’été.

Jeff Filion parle au micro en compagnie de l'ancien directeur général de CHOI, Patrice Demers.

Jeff Filion en compagnie de l'ancien directeur général de CHOI, Patrice Demers.

Photo : La Presse canadienne / TOBIN GRIMSHAW

Dans un courriel acheminé à La Presse, le directeur général de Radio X, Philippe Lefebvre, assure que ces contenus n’ont pas été effacés sciemment.

Notre système retire, par automatisation, la très grande majorité des segments diffusés sur nos ondes après un certain laps de temps - cinq à dix jours. Seuls les segments qui sont intemporels peuvent parfois demeurer, déclare-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !