•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Bas-Saint-Laurent enregistre 33 nouveaux cas de COVID-19

Le profil d'une personne qui porte un masque et une casquette.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent a identifié 580 cas liés à des variants du SRAS-CoV-2 (archives).

Photo : Radio-Canada / Doug Hamilton

Radio-Canada

Le Bas-Saint-Laurent enregistre jeudi 33 nouveaux cas de COVID-19, dont dix dans la MRC de La Mitis.

La région comprend actuellement 278 cas actifs du virus.

Sur les 2452 cas confirmés depuis le début de la pandémie, 580 cas sont liés à des variants du SRAS-CoV-2, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 386 cas (+1)
  • Rivière-du-Loup : 725 cas (+9)
  • Témiscouata : 189 cas (+9)
  • Les Basques : 51 cas
  • Rimouski-Neigette : 648 cas (+3)
  • La Mitis : 141 cas (+10)
  • La Matanie : 230 cas (+1)
  • La Matapédia : 61 cas
  • Indéterminés : 21 cas

Les hospitalisations sont toujours en baisse dans la région; cinq personnes sont maintenant hospitalisées à Rimouski, dont une aux soins intensifs.

Une nouvelle éclosion est confirmée à l'école Lévesque de Saint-Donat. Jusqu'à maintenant, trois élèves et deux enseignants ont reçu un résultat positif de COVID-19.

Au Kamouraska, l'usine Aliments Asta recense trois nouvelles infections parmi ses travailleurs, pour un total de 24 travailleurs touchés.

Concernant l'éclosion à l'école secondaire du Mistral de Mont-Joli, le bilan demeure stable à quatre élèves et un enseignant. 

Jusqu'à maintenant, 54 117 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées au Bas-Saint-Laurent.

Mercredi, 13 nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutaient au bilan régional.

Dans l'ensemble du Québec, la santé publique fait état de 1513 nouveaux cas de COVID-19 et de 15 décès supplémentaires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !