•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre communautaire remplacera le pensionnat autochtone de Lower Post, en C.-B.

L'extérieur de l'ancien pensionnat en hiver.

L'ancien pensionnat autochtone de Lower Post abritait jusqu'à l'an dernier, les bureaux du conseil de bande Daylu Dena.

Photo : Daylu Dena Council

Radio-Canada

L’ancien pensionnat autochtone de Lower Post, dans le nord de la Colombie-Britannique, sera démoli et remplacé par un nouveau centre communautaire multifonctionnel. Les gouvernements fédéral et provincial, ainsi que la bande autochtone Daylu Dena, l’ont confirmé lors d’une annonce conjointe jeudi matin.

Ŀe nouveau centre comprendra des espaces pour des rencontres pour les aînés et les plus jeunes, une salle de sport, une cuisine industrielle, un jardin et des espaces récréatifs extérieurs. Il accueillera aussi des bureaux pour le conseil de bande.

Le pensionnat autochtone a accueilli des élèves jusqu’en 1975. Ses locaux ont été témoins de quatre décennies d’agressions physiques, mentales et sexuelles, mais le bâtiment, au centre du village, était toujours utilisé. Il abritait jusqu’à l’an dernier le bureau de la bande autochtone, le bureau de poste et un centre d’emploi.

Dans la communauté, la nouvelle était attendue depuis longtemps.

Le bâtiment de l’ancien pensionnat autochtone a été un nuage sombre sur notre communauté pendant bien trop longtemps.

Une citation de :Harlan Schilling, chef adjoint, Conseil des Dénés Daylu

Le démantèlement du bâtiment du pensionnat et la construction du centre culturel polyvalent permettront enfin à notre communauté de se développer, a-t-il ajouté.

Le bâtiment polyvalent sera le cœur et l'âme de notre communauté.

Une citation de :Harlan Schilling, chef adjoint, Conseil des Dénés Daylu
John Horgan entre dans le bâtiment entouré de personnes autochtones qui jouent du tambour.

John Horgan a visité l'ancien bâtiment du pensionnat autochtone de Lower Post en octobre 2019.

Photo : La Presse canadienne / HO-Manu Keggenhoff

John Horgan a visité le bâtiment

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, affirme que le nouveau centre communautaire sera un lieu de guérison, d'espoir et de bien-être .

Il avait été choqué quand il a visité l’immeuble en octobre 2019, trouvant inacceptable que des services y soient toujours offerts.

La construction du nouveau bâtiment est financée par le gouvernement fédéral, qui y investit 11,5 millions de dollars, le gouvernement de la Colombie-Britannique, qui y consacre 1,5 million de dollars, et le conseil Daylu Dena qui, lui, ajoute une contribution de 538 960 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !