•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crimes par armes à feu et gangs : Ottawa accorde des fonds à l’Î.-P.-É.

Un fusil d'assaut et deux pistolets posés sur une table.

Ottawa accorde 1,55 millions $ à l'Île-du-Prince-Édouard sur trois ans pour contrer la violence liée aux armes à feu et aux gangs (archives).

Photo : iStock

La Presse canadienne

Des services de police de l'Île-du-Prince-Édouard et d'autres organismes voués à la lutte à la criminalité de la province reçoivent un coup de pouce financier pour contrer et réprimer la violence par arme à feu et les activités des gangs criminels.

Le ministère fédéral de la Sécurité publique et de la Protection civile verse plus de 1,55 million $ sur une période de trois ans au Fonds d'action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs pour l'Île-du-Prince-Édouard.

La province mettra l'accent sur la mise sur pied d'une équipe provinciale intégrée d'application de la loi, la gouvernance provinciale, la prévention et l'éducation, l'application de la loi axée sur le renseignement ainsi que sur l'examen et le perfectionnement des pratiques.

Le député fédéral de Charlottetown, Sean Casey, soutient qu'aucune région du Canada, y compris l'Île-du-Prince-Édouard, n'est à l'abri des menaces posées par la criminalité par armes à feu et les gangs. Il importe, selon lui, que les forces de l'ordre disposent d'outils et de ressources pour assurer la sécurité dans la province.

Le gouvernement du Canada accorde 214 millions $ sur cinq ans aux provinces et aux territoires par l'intermédiaire du Fonds d'action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs. Le montant de 1,55 million $ versé à l'Île-du-Prince-Édouard est puisé de cette enveloppe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !