•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réalisateur Jean-François Blais rend hommage à Michel Louvain

Deux hommes sourient à pleines dents dans une cuisine.

Le réalisateur Jean-François Blais a bien connu Michel Louvain.

Photo : Jean-François Blais

Radio-Canada

Le réalisateur yamachichois, Jean-François Blais, a tenu à célébrer la vie et le professionnalisme de son ami, Michel Louvain, avec qui il a travaillé à plusieurs reprises.

Hier, comme tout le monde, ça m’a vraiment touché. J’ai eu de la misère à m’endormir.

Jean-François Blais souligne que le pilier de la chanson québécoise était respecté de tous.

Il y a un concert d’éloges sur sa gentillesse, sa ponctualité, son professionnalisme. Il nous a tous donné une leçon de show business. Il nous a tout donné une leçon sur sa façon d’être prêt, sa façon d’être là.

Les deux hommes sont devenus amis après avoir collaboré ensemble sur un gala.

Je lui ai expliqué que j’étais en train de faire la mise en scène d’un gala Juste pour rire et que j’avais l’intention de lui faire faire Gangnam style. Il n’était pas certain , se remémore le sourire aux lèvres le réalisateur.

Quand le chanteur a décidé de participer au numéro, il s’est pleinement investi. Michel Louvain écoutait la chanson en boucle chez lui et avait mis un peu partout des notes écrites en phonétique pour mémoriser les paroles.

Je lui disais : "C’est une blague. Tu peux dire n’importe quoi!" Il me répondait : "Non, je ne peux pas dire n’importe quoi, parce que ceux qui comprennent la langue, doivent comprendre ce que je dis", se rappelle M. Blais.

Le chanteur de charme a participé avec sérieux à toutes les répétitions de danses.

Ça été un succès monstre et à partir de ce moment-là, j’ai pu lui demander n’importe quoi et vice versa, confie le réalisateur.

Jean-François Blais regrette de ne pas avoir pu voir une dernière fois son ami. Michel Louvain est décédé d’un cancer à l’âge de 83 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !