•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discours du Trône à T.-N.-L. : peu de détails sur le redressement des finances publiques

Andrew Furey écoute une question à la Chambre d'Assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le gouvernement libéral d'Andrew Furey présente son premier discours du Trône jeudi (Archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Dans son premier discours du Trône, le gouvernement d’Andrew Furey dit faire face à une « vaste crise économique », mais donne très peu de détails concrets sur la démarche à suivre pour redresser les finances publiques.

Les libéraux, qui sont maintenant majoritaires à la Chambre d’assemblée, promettent que le remède ne sera pas pire que le mal, en dépit de la situation financière périlleuse de la province.

Le gouvernement trouvera un juste équilibre alors qu’il entame les changements profonds, mais nécessaires, pour la province, a dit la lieutenante-gouverneure Judy Foote lors de sa lecture du discours, un document de seulement 12 pages.

Le discours du Trône arrive au même moment qu’un comité indépendant réalise un rapport sur la restructuration des finances publiques. Terre-Neuve-et-Labrador gère des déficits structurels, le mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls, dont le coût a déjà plus que doublé, et la crise du secteur du pétrole.

Le gouvernement ne donne pas de date pour la publication du rapport. Les recommandations pourraient faire partie du prochain budget provincial, en juin.

Le gouvernement promet qu’Ottawa viendra en aide

Le gouvernement soutient également, dans son discours, que Terre-Neuve-et-Labrador ne sera pas seule à gérer ses défis économiques périlleux. Les libéraux expliquent que la province est en pourparlers avec Ottawa pour restructurer les finances du projet de Muskrat Falls et pour réaliser la boucle de l’Atlantique, un autre projet de transmission énergétique régionale.

Ces négociations devront aussi s’assurer que les tarifs d’électricité des contribuables resteront abordables, malgré les dépassements de Muskrat Falls.

La réforme électorale priorisée

Les libéraux s’engagent à réaliser une réforme électorale ambitieuse. Le premier ministre Furey a déjà demandé au nouveau ministre de la Justice, John Hogan, de diriger ce processus.

Le gouvernement promet aussi que tous les habitants de Terre-Neuve-et-Labrador auront reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

Le discours réitère plusieurs autres promesses électorales. Comme ils l’ont promis pendant les élections, les libéraux répètent vouloir travailler Ottawa pour encourager plus de travailleurs à immigrer à Terre-Neuve-et-Labrador.

Dans son discours, le gouvernement souligne la création du ministère de l’Immigration, de la Croissance démographique et des Compétences pour s’adresser au déclin de la population.

Appel à la collaboration

Face aux problèmes économiques de la province, le gouvernement lance un appel à la collaboration aux partis d’opposition et aux députés indépendants.

Les défis économiques sont graves, mais tous les gens dans cette Chambre ont la responsabilité d’améliorer le sort de la province, explique la lieutenante-gouverneure.

Les travaux parlementaires, dont la première période des questions depuis les élections, devront se poursuivre lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !