•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

21 cas de COVID-19 liés à des événements extérieurs dans le sud-ouest de la province

Paul Merriman, portant son masque, lors d'une conférence.

Le ministre de la Santé, Paul Merriman, a affirmé qu’une enquête est en cours.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Vingt et un cas de COVID-19 et de variants du coronavirus sont liés à des événements extérieurs dans le sud-ouest de la Saskatchewan, indiquent les autorités sanitaires de la province.

Rectificatif :

Une version précédente de ce texte indiquait à tort que les événements avaient eu lieu dans le sud-est de la province. Or, il s'agit du sud-ouest.

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) avise la population qu’il y a un risque accru d’exposition aux variants du coronavirus dans plusieurs communautés comme Rosetown, Kindersley, Maple Creek, Swift Current, Davidson et Moose Jaw.

Les autorités sanitaires n’ont pas donné plus de détails sur la teneur des événements. Elles affirment que plusieurs autres du même genre auraient eu lieu dans le sud-ouest de la province et contreviennent aux mesures sanitaires actuellement en place.

Les événements en question n’ont pas respecté les mesures sanitaires, mais nous ne commentons pas les enquêtes en cours.

Une citation de :Porte-parole de la SHA

Le ministre de la Santé, Paul Merriman, a affirmé avoir été informé de la situation, mais n’a pas souhaité commenter la situation pour le moment.

Paul Merriman a confirmé qu’une enquête était en cours. Comme pour toutes les plaintes sur lesquelles travaillent nos inspecteurs sanitaires ou la police, nous allons faire une enquête approfondie.

Les communautés concernées sont réparties dans cinq zones différentes actuellement sous la loupe des autorités sanitaires. Parmi celles-ci, la zone centre-sud 2, dont Moose Jaw fait partie, recense actuellement 149 cas actifs de COVID-19.

Les règles sanitaires actuellement en vigueur limitent les rassemblements privés à l'intérieur et à l'extérieur à 10 personnes.

Avec les informations de Guy Quenneville

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !