•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Michel Louvain : pour toujours chanteur de charme

Michel Louvain micro à la main et femmes souriantes devant lui assises dans la première rangée.

Le chanteur Michel Louvain devant quelques admiratrices ravies, le 26 mai 1983.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chanteur Michel Louvain nous a quittés à l’âge de 83 ans. Depuis les années 50, il interprétait ses chansons d’amour qui ont ravi les cœurs de toute une génération d’admiratrices. Retour en archives sur le parcours du parfait gentleman et chanteur de charme, Michel Louvain.

Né à Thetford Mines le 12 juillet 1937, Michel Poulin raconte en entrevue à l’émission La vie d’artiste du 27 novembre 1997 avoir changé plusieurs fois de nom d’artiste au début de sa carrière.

La vie d’artiste, 27 novembre 1997

De Mike Mitchell en passant par Michel Paulin, son choix s’arrête sur le nom Louvain, qu’il aperçoit à son arrivée à Montréal sur l’enseigne du restaurant Au Louvain, rue Saint-Denis.

C’est pour aller rejoindre son frère chanteur André-Roch qu’il part pour la métropole à la fin des années 1950. Comme il connaît son tour de chant par cœur, Michel remplace André-Roch un soir au cabaret Mocambo. L’aventure durera deux ans.

L’agent Yvan Dufresne le découvre et lui fait enregistrer un premier disque. Mais c’est le soir du 3 mai 1958 que sa carrière prend véritablement son envol, à la suite de sa prestation au Cabaret des splendeurs diffusé à Radio-Canada.

Vêtu d’un élégant tuxedo, il interprète Buenas noches mi amor. L’effet sur les téléspectatrices est immédiat.

Gala des splendeurs, 3 mai 1958

Michel Louvain apparaîtra ensuite dans d’autres émissions comme Music-Hall, animée par Michelle Tisseyre.

Sourire éclatant, bonne humeur contagieuse, toujours tiré à quatre épingles, son charisme est indéniable.

En entrevue il raconte comment il vivait l’hystérie des jeunes filles sur son passage.

« J’ai vu des émeutes, des rues fermées où les issues étaient bloquées par des centaines de jeunes filles. Ils m’ont dit monte sur le toit, on va te descendre par une échelle de pompier, parce que je ne pouvais pas sortir. »

— Une citation de  Michel Louvain

« Ma voiture couverte de rouge à lèvres, même pas capable de voir un demi-pouce pour conduire. Il fallait que je la fasse remorquer et la faire laver et je devais prendre un taxi pour retourner chez nous. »

— Une citation de  Michel Louvain

L’émission À vous l’antenne du 29 septembre 1963 est consacrée au chanteur de charme.

À vous l’antenne, 29 septembre 1963

L’animatrice Lizette Gervais s’entretient avec le premier gérant de Michel Louvain, Yvan Dufresne, et le psychiatre Denis Lazure de l’hôpital Sainte-Justine, qui tente d’expliquer le comportement des jeunes filles à la vue de leur idole.

L’équipe se rend également rue Dubé, à Thetford Mines, dans la maison de ses parents, monsieur et madame Ernest Poulin.

« Ils chantent tous les enfants, ce sont des talents naturels, mon mari chantait bien aussi. Michel a commencé à chanter à la chorale et au collège », raconte fièrement la mère.

Michel Louvain produira une trentaine de disques durant sa carrière. Plusieurs pièces deviendront des succès comme Lison, Linda, Louise, Sylvie, mais surtout, celle qui est restée la belle inconnue, La dame en bleue.

Cette chanson a relancé sa carrière, qui connaissait un petit creux vers les années 1970. Le 29 mars 1977, il l’interprète devant public à l’émission Vedettes en direct.

Comme il le mentionne lui-même, la force de son public, c’est qu’il ne l’a pas lâché tout au long de sa carrière qui s’étale sur plus de 60 ans.

Une fidélité qui s’explique peut-être par le retour d’ascenseur que les femmes recevaient, car Michel Louvain prenait le temps de signer des autographes et de discuter avec chacune d’entre elles.

« Il a une belle personnalité, il est tout le temps bien mis, c’est une vraie carte de mode », déclare une groupie.

« Il a tout ce que les hommes n’ont pas jamais, la finesse, la tendresse, la douceur. Tout! » renchérit une autre admiratrice.

Le 12 juillet 2017, à l’occasion de son 80e anniversaire, le crooner a donné son dernier grand spectacle dans le cadre du Festival d’été de Québec.

Téléjournal, 12 juillet 2017

La journaliste Alexandra Duval était sur les lieux pour décrire l’ambiance.

Une grande vague d’amour portée par les milliers de fans conquis pour toujours.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.