•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le MAC s’établit à la Place Ville Marie pendant sa transformation

Le musée vue depuis une grande place où des gens se promènent.

Une image du MAC transformé (vue depuis la rue Sainte-Catherine/ parvis du Musée)

Photo : Saucier+Perrotte Architectes / GLCRM & Associés Architectes

La Presse canadienne

Le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) élira domicile à la Place Ville Marie durant ses travaux de transformation, qui débuteront de façon préparatoire l'été prochain et se poursuivront jusqu'en 2024.

La direction du Musée et Ivanhoé Cambridge, propriétaire de la Place Ville Marie, expliquent que le Musée investira une partie de l'espace de la Galerie PVM afin d'offrir une programmation artistique, éducative et événementielle à compter de la fin de l'année en cours.

En s'établissant à la Place Ville Marie, le Musée d'art contemporain de Montréal pourra rester actif et présent tout au long de la durée des longs travaux et maintenir ses liens avec le centre-ville et sa présence auprès de ses membres et de ses visiteurs.

Le directeur général et conservateur en chef du Musée, John Zeppetelli, signale qu'il s'agira d'un retour aux sources pour l'établissement.

En effet, la Place Ville Marie a été le tout premier lieu de diffusion des activités du Musée, qui y a présenté, en mars 1965, sa première exposition, une rétrospective consacrée à l'artiste français Georges Rouault, décédé en 1958. Cette exposition avait d'abord été présentée quelques semaines plus tôt au Musée du Québec.

Les travaux qui seront réalisés au Musée d'art contemporain de Montréal lui permettront d'augmenter ses espaces consacrés aux expositions et d'offrir un plus vaste éventail d'activités éducatives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !