•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quel avenir pour le bureau bleu de Port-Cartier?

Le bâtiment dans son été actuel à Port-Cartier.

Le bureau bleu est aujourd'hui à l'abandon.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Radio-Canada

L'ancien siège social de la minière Québec Cartier Mining de Port-Cartier soulève un débat quant à sa valeur patrimoniale. Alors qu’il symbolisait l’essor industriel de la Côte-Nord dans les années 1960, l'édifice surnommé « Le bureau bleu » surplombe aujourd’hui la ville de Port-Cartier dans un état décrépit.

Structure rouillée, fenêtres brisées, entrées placardées; l'usure du temps a fait son œuvre sur le Bureau bleu de Port-Cartier, depuis son abandon en 2006.

Pourtant, au fil des ans, des promoteurs privés ont proposé de nombreuses idées pour lui trouver un nouvel usage:des condos, un cinéma et même un centre d'achat. Après presque dix ans sur le marché immobilier, tous ces projets ont été abandonnés. 

Une future résidence pour personnes âgées?

La municipalité souhaite qu'on lui trouve une nouvelle vocation, indique le maire Alain Thibault.

On aimerait attirer un promoteur qui viendrait nous bâtir une résidence pour personnes âgées. C'est un site enchanteur avec une très belle vue et on pense que ce serait preneur, affirme le maire Thibault.

Cette résidence permettrait alors aux personnes âgées de demeurer près de leurs proches. 

Alain Thibault devant le bureau bleu.

Alain Thibault est maire de Port-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

Un tel projet nécessiterait la démolition du bureau bleu. Pour certains, ce serait aussi la démolition d'une partie du patrimoine de Port-Cartier. 

Un bâtiment patrimonial?

Le bureau était autrefois un symbole de prospérité pour une nouvelle ville minière. Le premier ministre de l'époque, Jean Lesage, était même venu l'inaugurer.

L’édifice est l'un des premiers projets du grand architecte québécois Jacques de Blois. 

Une photo d'époque du bureau bleu.

Le bureau bleu dans ses belles années

Photo : Radio-Canada / Archives

L'architecte a consacré une partie de sa carrière à préserver le patrimoine bâti de la province, notamment celui du Vieux-Québec.

L'état délabré dans lequel se trouve aujourd'hui le bâtiment ne nuirait pas à sa candidature patrimoniale, selon l'architecte septilienne Caroline Girard.

Je pense que c'est pas un argument principal à utiliser dans le cas d'un bâtiment qui est rendu vieux et abandonné. On vieillit tous et les bâtiments aussi vieillissent et ont besoin d'amour. Ce n’est pas parce qu'il est vieux et qu'il a besoin d'amour qu'on devrait le démolir, ce n'est pas la raison ultime, affirme Mme Girard.

Caroline Girard porte un masque et est assise à son bureau.

Caroline Girard est architecte.

Photo : Radio-Canada / Lambert Gagné-Coulombe

De son côté, le maire de Port-Cartier rappelle que le bâtiment appartient à un promoteur privé : s'il veut le citer patrimonial, ça lui appartient.

Après plusieurs tentatives, Radio-Canada n'a pas été en mesure de joindre le propriétaire des lieux. 

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !