•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier cas de variant découvert dans le nord du Manitoba se situe à Le Pas

Des éprouvettes de dépistage de la COVID-19 dans un laboratoire.

L'élève infecté, quatre autre élèves et un enseignant sont en quarantaine.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le premier cas d’un variant du coronavirus a été confirmé mardi dans une école secondaire de Le Pas, ville située à 520 km au nord-ouest de Winnipeg.

Tout ce que je peux dire, c’est qu’un de nos étudiants a contracté la COVID-19 et que par la suite on nous a informés qu’il était possible que ce soit un cas de variant, indique la directrice de l'école Barbour Collegiate, Kathi McConnell-Hore.

L'école a appris tard dans la journée de lundi l'existence d’un cas confirmé de COVID-19, et a su le lendemain qu’il s’agissait d’un cas de variant B.1.1.7. Toutefois, elle ne précise pas en quelle année est l’élève, pour respecter sa vie privée.

Le cas a été annoncé ce jour-là dans le cadre du bilan de la santé publique, qui n’a pas précisé cependant dans quel endroit du nord de la province ce premier cas de variant de la région avait été décelé.

Mercredi, Kathi McConnell-Hore s'organisait pour contacter les membres de la communauté et les parents, afin de les informer.

Au cours de l’année scolaire, la directrice explique qu'elle a utilisé les outils fournis par la province pour aider les écoles à rester des endroits aussi sécuritaires que possible, et elle a suivi les étapes recommandées pour avertir les gens concernés quand il y avait des cas de COVID-19.

L’ensemble du personnel a été avisé et on leur a rappelé de simplement continuer leur travail, mentionne-t-elle.

Mon directeur général me pose des questions lui aussi pour voir si nous pouvons faire quelque chose de plus, en raison du potentiel de transmission du variant.

Selon les informations de Kathi McConnell-Hore, l’élève aurait contracté le virus à l'extérieur de l’école, qui compte 50 employés et environ 450 élèves de la 9e à la 12e année, selon .

Il semblerait que le cas ait un rapport avec Pâques, dit-elle.

L’élève était à l'école lundi pour assister à un cours, en compagnie de quatre autres élèves et d’un enseignant. Tous sont en quarantaine.

Le hasard a voulu que d’autres événements soient prévus à l'école ce jour-là, ce qui explique que tous les élèves du cours n’étaient pas en classe.

C’est une bonne chose, une bien bonne chose!, s’exclame la directrice.

Nous sommes chanceux de ne pas avoir eu beaucoup de cas de COVID-19, mais en même temps, chaque fois qu’il y en a un, on est sur nos gardes et on s'assure que la situation ne va pas empirer. On fait tout ce qu’on peut pour que tout le monde soit en sécurité et reste en santé.

Le dernier cas associé à l’école avait été découvert au cours de la première semaine de décembre. Il y en a eu huit en tout, y compris ce premier cas de variant.

Il y a eu jusqu’ici 560 cas de variants préoccupants dans la province, le variant B.1.1.7 étant celui qui s’est le plus propagé, avec 439 cas. Le Manitoba a décelé 19 cas du variant B.1.351 jusqu’ici et 39 cas de variants ne sont pas encore catégorisés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !