•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leçon de vaccination aux Îles-de-la-Madeleine

Un rendez vous de vaccination pour la 2e dose.

La première vague de vaccination aux Iles est presque terminée.

Photo : Véronique St-Onge

Des travailleurs de la santé, qui ont presque tous reçu en même temps leur seconde dose du vaccin Moderna, ont ressenti les effets secondaires du vaccin en même temps, ce qui n’a pas été sans conséquence sur le réseau de la santé local.

Au total, une soixantaine de travailleurs ont signalé avoir des symptômes comme de la fièvre ou de la fatigue et ont dû subir un test de dépistage. Beaucoup sont demeurés à la maison en attente de leurs résultats.

Les autorités sanitaires de l’archipel qui sont parmi les premiers à donner la seconde dose de vaccin aux travailleurs de la santé feront part de cette expérience au reste du réseau afin d’éviter qu’elle ne se reproduise.

Des symptômes à déclaration obligatoire

La seconde dose du vaccin Moderna provoque des symptômes semblables à la grippe comme la fatigue ou des maux de tête. On a un protocole en temps de pandémie où les travailleurs qui ont des symptômes ne peuvent pas se présenter et travailler. Il faut faire encore plus attention pour ne pas être à la source d’une éclosion, commente la docteure Marianne Papillon, première officière en prévention des infections au CISSS des Îles.

Les symptômes observés à la seconde inoculation du vaccin Moderna surviennent généralement 24 heures après le vaccin et disparaissent habituellement en moins de deux jours.

Tous ne réagissent pas de la même manière. Quand on a donné notre deuxième dose à nos résidents de CHSLD, on n’a pas fait beaucoup face à ce genre de réaction. Par contre, lorsqu’on est arrivé aux travailleurs de la santé qui sont plus jeunes, on en a eu plus, observe la responsable de la prévention des infections.

Aucun travailleur toutefois n’a été déclaré positif à la COVID-19. Le vaccin ne donne pas la maladie, il fallait juste s’assurer qu’il n’y avait pas une personne qui avait attrapé le virus avant et qui était en incubation et oups, cela se manifeste la journée où il devait être vacciné, explique la Dre Papillon.

La Dre Papillon souligne le travail de ceux qui ont dû pallier les absences et le laboratoire qui a dû effectuer des tests de dépistages supplémentaires. Si c’était à refaire peut-être qu’on étalerait [la vaccination] sur plusieurs journées différentes pour ne pas avoir à gérer tout ça. C’est sûr qu’on apprend.

La vaccination va bon train aux Îles-de-la-Madeleine où environ 80 % de la population a déjà reçu sa première dose du vaccin Moderna. Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus sont autorisées à être vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 45 personnes ont été infectées par le virus dans l'archipel où sont présentement recensés moins de cinq cas actifs.

Avec la collaboration de Kim Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !