•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une centaine d'employés du CISSS en isolement à cause de la COVID-19

Une affiche à l'entrée de l'hôpital indique les règles de temps de visites et les consignes pour les rendez-vous médicaux.

L'unité destinée aux patients atteints de la COVID-19 a récemment dû rouvrir ses portes à l'hôpital de Rimouski après une fermeture de quelques semaines. (archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

La présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo, a indiqué, à l'issue de la séance du conseil d'administration mercredi, que 106 travailleurs de l'organisation sont présentement en isolement en raison de la COVID-19.

Isabelle Malo a aussi indiqué que les laboratoires qui analysent les tests de dépistage fonctionnent à plein régime.

Les délais pour obtenir le résultat d'un test étaient de près de 12 heures il y a environ trois semaines, mais il est désormais d'environ 24 heures.

Pour l’instant, cette forte affluence n'affecte pas outre mesure les délais pour obtenir les résultats des tests de dépistage, comme c’est le cas dans la région de Gatineau où le temps moyen pour recevoir un résultat se situait à plus de 48 heures au début du mois d'avril.

Rattrapage dans la vaccination

Le Bas-Saint-Laurent a dépassé mercredi le taux de vaccination de la région de Montréal, en proportion de sa population.

Ce matin, on était à 26,2 % des Bas-Laurentiens qui étaient vaccinés. La moyenne québécoise est à 24,3 %. [...] On a vraiment repris du galon comme région.

Une citation de :Isabelle Malo, présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent

De plus, selon Mme Malo, la campagne de vaccination auprès des personnes qui sont en CHLSD fonctionne et montre déjà des effets positifs, puisqu'aucune éclosion ne sévit en ce moment dans ce type de milieu de vie.

La campagne de vaccination auprès des employés de ces milieux de vie tire d'ailleurs à sa fin.

Isabelle Malo au centre de vaccination.

La présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo, au centre de vaccination de Rimouski (archives)

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Isabelle Malo a précisé que près de la moitié des employés du CISSS ont reçu une première dose de vaccin et que la quasi-totalité, soit 94 % des médecins ont été vaccinés.

Plusieurs travailleurs doivent également recevoir leur deuxième dose sous peu.

Elle a toutefois tenu à rappeler que le vaccin n’empêche pas de développer et de transmettre la maladie.

Plus de 120 M$ dépensés pour gérer la crise dans la région

La pandémie a coûté 121,6 millions de dollars au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, du début de la pandémie au 27 février 2021.

Les coûts de gestion de la crise sanitaire dans la région sont donc encore plus élevés, au total, que ce montant puisqu'il ne comprend pas la lutte à la flambée des cas de COVID-19 qui sévit au Bas-Saint-Laurent depuis les dernières semaines.

Avec les informations d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !