•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andrée Laforest rend hommage à Robert Hakim

Robert Hakim en entrevue.

Le producteur Robert Hakim est décédé le 31 mars dernier.

Photo : Radio-Canada

Roby St-Gelais

Tout comme l'avait fait le député conservateur Richard Martel lundi, la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, a rendu hommage au producteur et fondateur du Festival international des rythmes du monde (FIRM), Robert Hakim, mercredi matin à l’Assemblée nationale, soulignant l’apport que l’homme a eu pour la région.

M. Hakim a succombé à des complications liées à un cancer le 31 mars dernier. La députée et ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean a pris la parole durant la période des affaires courantes au Salon bleu.

À toi, Robert, merci pour ton dévouement. Sache que ton passage restera à tout jamais gravé dans notre mémoire collective, puis que ton souvenir continuera de vivre à travers tous les événements auxquels tu as donné vie au fil des ans dans ma belle région. Merci pour tout, a déclaré la ministre.

Robert Hakim s’est forgé une réputation enviable dans le milieu de l’événementiel grâce aux nombreux rendez-vous qu’il a organisés au fil des ans, dont le FIRM et le Festival des bières du monde.

Les gens de ma région ont eu le plaisir d’assister à ses événements connus ici comme ailleurs, dont le Festival international des Rythmes du monde. J’ai eu la chance de le rencontrer plus d’une fois durant mon mandat et je peux vous confirmer qu’il voyait grand pour notre région, a souligné Mme Laforest, tout en offrant ses condoléances à la famille du disparu.

La députée de la CAQ a réitéré son désir de porter à terme un projet qui était important aux yeux de Robert Hakim, soit celui de la création d’une scène mobile en son honneur. Il en avait d’ailleurs fait part à la politicienne quelques semaines avant son décès. Le coût du projet est estimé à 200 000 $.

Nous garderons le souvenir de toi d’un homme extraordinaire, rassembleur, drôle et coloré, a poursuivi la ministre devant ses collègues de l’Assemblée nationale.

À Ottawa aussi

Richard Martel avait aussi rendu hommage à Robert Hakim lundi lors d'une session de la Chambre des communes, alors qu'il apparaissait par vidéo. Le producteur était son cousin. Repose en paix mon cousin, mon ami. Ton héritage te survivra et continuera d'égayer la vie des Saguenéens et Saguenéennes, a-t-il écrit aussi sur sa page Facebook lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !