•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’instavidéaste Ludwig bat un record sur Twitch après 31 jours consécutifs en direct

Un homme parle devant un micro dans une chambre avec un compteur allumé.

L'instavidéaste Ludwig a battu un record sur Twitch mardi soir.

Photo : Capture d'écran de Twitch

Radio-Canada

269 853, c’est le nombre d’abonnements que comptait l’instavidéaste Ludwig Ahgren mardi soir, ce qui lui permet de battre le record de Twitch détenu jusqu’ici par Tyler « Ninja » Blevins.

Y arriver n'a pas été pas une mince affaire : l’américain a diffusé en direct sur sa chaîne Twitch pendant un mois sans interruption.

À la mi-mars, alors qu’il était suivi par près de 70 000 personnes, il a promis à ses fans de prolonger de dix secondes sa séance de diffusion en ligne pour chaque nouvel abonnement gagné. Les internautes pouvaient donc le voir manger, jouer à des jeux vidéo, aller aux toilettes et dormir dans un lit en forme d’automobile.

Si au départ il croyait naïvement que l’expérience durerait tout au plus de 24 à 48 h, selon une entrevue accordée au New York Times, elle s’est poursuivie durant 31 jours.

Ninja a réagi sur Twitter mardi soir, félicitant son camarade pour sa prouesse : Les records sont faits pour être battus. Je mentirais si je disais que je ne suis pas un peu triste, mais félicitations à Ludwig Ahgren, qui détient le nouveau record d’abonnements sur Twitch.

Ludwig a mis fin en beauté à sa diffusion en direct mercredi à minuit en sollicitant une dernière fois les internautes : chaque nouvel abonnement reçu durant la journée précédente s’est transformé en don de 5 dollars américains au profit de la Humane Society of the United States et le St. Jude Children’s Research Hospital. On ne sait pas encore quel montant a été amassé au terme de cette aventure.

Avec les informations de BBC, Engadget, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !