•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'autre avantage de l'exil des équipes torontoises en Floride : la vaccination

Michael Bradley reçoit une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Le capitaine du Toronto FC, Michael Bradley, a été vacciné ce mois-ci en Floride.

Photo : Capture d'écran : All For One/Toronto FC

Plusieurs équipes sportives professionnelles de la Ville Reine ont dû s'exiler aux États-Unis afin de disputer leur saison 2021. Pour le Toronto FC, les Blue Jays et les Raptors, cela s'est aussi traduit par un accès plus rapide à la vaccination pour leurs joueurs et les membres de leur personnel.

Le Toronto FC a partagé une vidéo sur son site Internet lundi montrant plusieurs joueurs recevant leur premier vaccin contre la COVID-19 dont Jacob Shaffelburg, Omar Gonzalez, Jordan Perruzza et le capitaine Michael Bradley.

Allez chercher votre vaccin. Allez vous faire vacciner, a dit l'attaquant Jozy Altidore en montrant sa carte de vaccination.

Les joueurs et les membres du personnel du TFC ont pu être vaccinés récemment puisque l'État de la Floride, où l'équipe a élu domicile de façon temporaire comme les Blue Jays et les Raptors, a ouvert la vaccination aux personnes de 18 ans et plus le 5 avril.

« Des joueurs m'ont posé des questions parce que j'ai eu mon vaccin avant eux et ils se sentent comme je me sentais : c'est surréel », a indiqué l'entraîneur-chef Chris Armas mardi.

Les joueurs, physiquement, leurs corps sont plus protégés, mais on sent que mentalement aussi. On se tient un peu plus droit, on se sent un peu plus grand.

Une citation de :Chris Armas, entraîneur-chef du Toronto FC

« Je pense que nous en sommes tous heureux. L'ambiance est bonne », a noté le défenseur Richie Laryea. « Cela nous permet d'espérer sortir de la Floride dans une certaine mesure et de peut-être faire des choses différentes avec les gars qui sont vaccinés. »

Le Toronto FC doit lancer sa saison 2021 contre le Club de Foot Montréal samedi, à Miami.

Les Raptors vaccinés pour la majorité

Pascal Siakam tente de passer le ballon à un coéquipier lors d'un match.

Pascal Siakam rend de fiers services ces jours-ci.

Photo : Associated Press / Jason Behnken

Plus d'un mois après avoir connu leur bras de fer contre le virus, les Raptors de Toronto ont franchi une étape plus positive récemment. Un porte-parole de l'équipe a confirmé à Radio-Canada que la majorité des joueurs et des membres du personnel des Raptors ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

« Nous avons contribué à faciliter la démarche pour les joueurs et le personnel qui souhaitent se faire vacciner », a précisé le porte-parole. Il n'a pas été possible d'apprendre qui a été vacciné ou le nombre exact de personnes ayant reçu un vaccin puisque l'équipe tient à protéger la vie privée de ses joueurs et ses employés.

Parmi les joueurs, DeAndre' Bembry a partagé une publication éphémère sur son compte Instagram le montrant en train de recevoir son vaccin contre la COVID-19 la semaine dernière.

Bembry fait partie du lot de joueurs des Raptors qui ont raté des matchs cette saison en raison des protocoles sanitaires de la NBA. Pascal Siakam, Fred VanVleet, OG Anunoby, Patrick McCaw, Malachi Flynn, l'entraîneur-chef Nick Nurse et cinq entraîneurs adjoints ont aussi dû s'absenter pour plusieurs matchs en mars. Ils ont tous retrouvé l'action depuis.

La balle dans le camp des joueurs des Blue Jays

Le lanceur Julian Merryweather et le joueur de premier but Vladimir Guerrero fils se donnent un câlin après une victoire des Blue Jays.

Les joueurs des Blue Jays de Toronto ont pour la plupart été vaccinés en Floride.

Photo : Associated Press / Kathy Willens

Les Blue Jays ont choisi d'entamer leur saison dans le baseball majeur à Dunedin, en Floride. Les joueurs et le personnel de l'équipe ont pu se faire vacciner récemment s'ils le désiraient.

L'organisation n'a pas souhaité en dire plus sur le sujet, mais le gérant Charlie Montoyo a dit en point de presse le 5 avril dernier qu'il a reçu son premier vaccin contre la COVID-19 à la fin mars. Âgé de 55 ans, il a pu recevoir une des dernières doses qu'offraient une clinique de vaccination. Des membres de son personnel d'entraîneurs et de la direction de l'équipe auraient aussi reçu un vaccin, selon lui.

Plus récemment, des joueurs ont été vaccinés. C'est le cas du voltigeur Lourdes Gurriel fils et du lanceur Ryan Borucki qui ont chacun raté des matchs en raison d'effets secondaires liés à leur vaccin. Il a toutefois été impossible d'apprendre combien de leurs coéquipiers ont aussi été vaccinés.

Le baseball majeur a indiqué en début de saison qu'il relâcherait les restrictions autour d'une équipe si 85 % des joueurs et du personnel de celle-ci étaient vaccinés.

Quant aux Maple Leafs de Toronto, l'organisation dit qu'elle n'a pas de plan en place en ce qui concerne la vaccination potentielle de ses joueurs et de son personnel. L'équipe de hockey est la seule du lot d'équipes professionnelles torontoises à évoluer au Canada cette saison puisqu'elle n'affronte que des équipes du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !