•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Témiscamingue mise sur le tourisme pour attirer de nouveaux résidents

Le Parc national Opémican

Le Parc national Opémican (archives)

Photo : Mathieu Dupuis © Sépaq

Tanya Neveu

La MRC de Témiscamingue lance un site web revampé (Nouvelle fenêtre) pour mousser son industrie touristique et tenter d’attirer de nouveaux résidents.

Elle mise sur cette industrie pour attirer des visiteurs qui pourraient développer un coup de cœur pour le Témiscamingue et vouloir s’y établir.

De nombreuses informations sont référencées dans le site web. Elles touchent notamment le tourisme aventure-nature, l’agrotourisme, les attraits, la chasse et la pêche.

Le nouveau site web va devenir le grand répertoire des attraits touristiques, des lieux à découvrir, des événements à annoncer pour que le plus de gens possible puissent être au courant de ces activités, quand le contexte de la pandémie va nous le permettre, explique l’agente de développement touristique, Lysandre Rivard.

Une capture d'écran d'un site web avec une photo où gens des font de l'escalade.

Le site web mise notamment sur les attraits naturels du Témiscamingue.

Photo : Capture d'écran/MRC de Témiscamingue

La MRC a identifié trois publics cibles, dont des couples et des familles.

Le site web s’adresse aussi aux gens du Témiscamingue, comme l’explique la préfète Claire Bolduc.

La première clientèle que l’on souhaite cibler, ce sont les résidents du Témiscamingue, car ils sont et ils seront les meilleures cartes de visite qu’on puisse avoir pour notre territoire. Les gens d’ici doivent avoir l’opportunité de découvrir notre territoire, de l’apprécier, de le connaître et de le faire connaître également, a souligné Claire Bolduc.

Faire parler du Témiscamingue à travers la province

Une campagne de promotion dans les médias nationaux a aussi été lancée. La MRC investit 150 000 $ pour des publicités télévisuelles, notamment.

Plusieurs médias et influenceurs recevront également dans les prochains jours un colis avec des produits du territoire. Il s’agit d’une façon de faire parler du Témiscamingue, territoire encore trop méconnu, croit la préfète Claire Bolduc.

On veut être connu et reconnu comme territoire attractif, comme territoire d’accueil, a-t-elle déclaré en point de presse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !