•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n’y aura plus de tolérance pour les rassemblements à la plage de Pointe-du-Lac

Une plage bondée de gens.

Tout comme l'an passé, la plage de Pointe-du-Lac est fort populaire ce printemps.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Que les groupes qui se rassemblent sur la plage de Pointe-du-Lac le sachent, la police de Trois-Rivières ne servira plus d’avertissements et sévira contre ceux qui ne respectent pas les règles de la santé publique.

Le conseiller municipal du secteur, François Bélisle, soutient que, depuis l’arrivée des températures clémentes, l’aire écologique de la rivière Saint-Charles - communément appelée la plage à Bozo - est prise d’assaut par des citoyens qui s’y rassemblent sans porter le masque ni respecter la distanciation de deux mètres.

Il y a eu une tolérance la fin de semaine dernière, mais c’est terminé. Il n’y aura pas d’avertissement, ce sera des contraventions.

Une citation de :François Bélisle, conseiller municipal

Le conseiller dit avoir discuté avec la police de Trois-Rivières pour que la surveillance soit accentuée. C'est vrai que les choses changent souvent, mais les rassemblements sont toujours interdits. Ce n’est pas permis dans les parcs, ce n’est pas permis à nos domiciles, ce n’est pas plus permis à la plage, martèle-t-il.

J’ai des messages tous les jours de gens qui me disent qu’il y a des rassemblements. Maintenant, ils sont avertis que c’est interdit, qu’ils ne viennent pas pleurer par la suite s’ils ont une contravention, insiste François Bélisle.

L’an dernier, cette plage avait fait l'objet de surveillance, entre autres, en raison des rassemblements, des déchets qui s'accumulaient et aussi des problèmes de stationnements liés au fort achalandage.

Le conseiller Bélisle espère que ce ne sera pas le jour de la marmotte. Il souhaite à tout le moins que ceux qui fréquentent l'endroit le fassent dans le respect des consignes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !