•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fusion municipale décrite comme un modèle d’avenir au Nouveau-Brunswick

Saint-Joseph de Madawaska, vu de haut, il y a quelques années.

Le DSL de Saint-Joseph, au nord-ouest du Nouveau-Brunswick (archives)

Photo : Radio-Canada / Facebook : Saint-Joseph de Madawaska, Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

L’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) plaide pour une municipalisation de l’ensemble du Nouveau-Brunswick, comme le recommandait le rapport Finn en 2008.

L’AFMNB a pris position vis-à-vis de la réforme municipale mercredi matin dans un communiqué à la lumière d’un rapport commandé aux économistes André Leclerc et Pierre-Marcel Desjardins, reçu la semaine dernière.

Le ministre des Gouvernements locaux et de la Réforme de la gouvernance locale, Daniel Allain, espère éviter de forcer les fusions municipales, mais l’AFMNB estime qu’elles ne s’effectueront pas sur une base volontaire.

L'organisme demande ainsi au ministre de s'appuy[er] sur le modèle proposé dans le rapport Finn en 2008, tout en ajustant certaines des limites territoriales qui y étaient proposées.

Dans ce rapport écarté par l’ancien gouvernement libéral de Shawn Graham, Jean-Guy Finn recommandait l’abolition des districts de services locaux (DSL) dans les régions non constituées en municipalités. Il prônait aussi la création de municipalités de taille viable, d'au moins 4000 résidents chacune et avec une assiette fiscale d'au moins 200 millions de dollars.

Selon le président de l’AFMNB, Michel Soucy, cette option offre un modèle d’avenir pour la gouvernance locale au Nouveau-Brunswick.

On y règle la question de la gestion des routes régionales et locales, on donne aux municipalités des moyens d’assumer des responsabilités additionnelles pour assurer leur développement futur , affirme M. Soucy, cité dans un communiqué.

Oui, ça implique des transformations majeures pour l’ensemble des communautés de la province, mais ça nous place dans une position pour regarder vers l’avenir et affronter les défis futurs.

Une citation de :Michel Soucy, président de l'AFMNB

Le Nouveau-Brunswick compte 104 gouvernements locaux, 236 DSL et 12 commissions de services régionaux. Plus de 30 % de la population n’est pas représentée par un élu local.

Le ministre Allain a dévoilé sa feuille de route pour la réforme de la gouvernance locale dans un livre vert la semaine dernière. Il n'a pas voulu mettre d'échéancier sur d'éventuels changements à la structure municipale, mais il invite la population à participer à des séances de consultation dans les prochains mois.

Un livre blanc sur la gouvernance locale sera lancé cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !