•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aménagement et le développement territorial des Îles seront révisés

La dernière révision du schéma d'aménagement du territoire madelinot a été effectuée il y a dix ans.

Des maisons madeliniennes avec un plan d'eau en avant-plan.

Le schéma d'aménagement et de développement balise les différents usages du territoire et doit être approuvé par Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La Communauté maritime des Îles enclenche la procédure pour réviser son schéma d'aménagement et de développement.

Cet outil établit les lignes directrices de l'organisation physique du territoire et ses différents usages.

La révision du schéma d'aménagement permettra donc de se pencher sur plusieurs défis auxquels l'archipel est confronté comme l'accessibilité aux logements, la protection des paysages, l'étalement domiciliaire ainsi que la sauvegarde des terres agricoles et des espaces vierges.

Selon le maire des Îles-de-la-Madeleine et président de la Communauté maritime des Îles, le schéma d'aménagement du territoire est l'outil par excellence pour exprimer la vision du développement territorial pour les années à venir.

Le schéma est un outil de planification et surtout une vision exprimée par les élus qui normalement est le reflet des préoccupations de la population.

Une citation de :Jonathan Lapierre, président de la Communauté maritime des Îles

C'est à l'intérieur d'un schéma qu'on peut protéger des paysages, les sauvegarder au-delà du temps, explique Jonathan Lapierre. Par exemple, on peut choisir de privilégier des axes de développement, que ce soit l’économie, l’environnement ou social et se donner des objectifs avec des indicateurs.

Les falaises de Havre-aux-Maisons

Au cours des dernières années, la construction domiciliaire dans certains secteurs de l'archipel a soulevé des préoccupations citoyennes en matière de sauvegarde des paysages madelinots (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La dernière révision du schéma d'aménagement du territoire madelinien a été effectuée il y a dix ans.

Lors de la dernière révision, la réalité madelinienne était assez différente, explique Jonathan Lapierre. Les défis auxquels on était confronté n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui, par exemple la pression exercée sur le territoire pour la construction, la disponibilité des terres agricoles ou le manque de logements. Ce sont des défis réels et qui sont importants à nos yeux. On souhaite en discuter avec la population de façon structurée et posée pour définir le développement des prochaines années.

Plusieurs maisons de couleurs et la mer vue du haut d'une montagne aux Îles-de-la-Madeleine

L'accessibilité des terres agricoles et un enjeu de taille pour les agricultures en raison de la surenchère du prix des terrains (archives).

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Alors que la dernière révision du schéma a nécessité cinq ans de travail, le maire espère, cette fois, que le processus sera complété en deux ans.

La population madelinienne sera conviée à différents forums de discussions pour exprimer ses préoccupations au cours de la démarche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !