•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nucléaire : 4 provinces signeront un protocole de faisabilité pour petits réacteurs

Plan d'un petit réacteur modulaire.

Un petit réacteur modulaire peut générer entre 200 et 300  mégawatts d’électricité, ce qui est suffisant pour alimenter un village ou une petite ville.

Photo : Source : Global First Power

La Presse canadienne

Les premiers ministres de quatre provinces du Canada, dont l'Ontario, doivent signer ce mercredi un protocole qui leur permettra d'évaluer la faisabilité de petits réacteurs nucléaires pour produire de l'énergie propre.

Il s'agit des quatre provinces qui ont combattu la constitutionnalité de la taxe fédérale sur le carbone jusqu'à ce qu'elle ait été reconnue, le mois dernier, par la Cour suprême du Canada.

L'Alberta avait fait savoir en août dernier qu'elle allait se joindre à la Saskatchewan, à l'Ontario et au Nouveau-Brunswick afin de diversifier ses sources d'énergie.

Les petits réacteurs nucléaires modulaires peuvent, par exemple, fournir de l'énergie à des coûts moindres pour les régions éloignées où d’autres types de production électrique ne conviendraient pas ou qui sont présentement dépendantes au diesel, coûteux et polluant.

Ces réacteurs offriraient aussi des propriétés de sécurité plus avancées.

Le Canada a mis en œuvre la Loi sur la tarification de la pollution causée par les gaz à effet de serre en 2019, fixant un coût minimum pour les émissions de carbone dans les provinces qui n'ont pas de taxe provinciale équivalente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !